Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

3 verrières ornementales

Dossier IM36002012 réalisé en 2009

Fiche

Voir

Dénominations verrière, rose
Titres Verrières ornementales
Aire d'étude et canton Département de l'Indre - Châteauroux-Centre
Adresse Commune : Châteauroux
Adresse : place Voltaire
Emplacement dans l'édifice roses du transept et de la façade occidentale

Église paroissiale Saint-André : Cette église édifiée de 1869 à 1876 sous la direction d’Alfred Dauvergne, répondait alors à la nécessité de doter la ville de Châteauroux d’une église paroissiale digne de son rang de chef-lieu départemental. Surnommée « la cathédrale » par de nombreux castelroussins du fait de sa taille importante, l’édifice se compose d’une grande nef à deux collatéraux, ouverte sur un transept et un chœur à déambulatoire, lui-même doté de cinq chapelles rayonnantes. La façade occidentale, ouverte par trois portails aux tympans sculptés, est quant à elle marquée par deux imposantes flèches. Les vitraux : Ces verrières appartiennent au premier ensemble créé en 1875-1876 par Lucien-Léopold Lobin, maître verrier à Tours.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1875
Lieu d'exécution Édifice ou site : Tours
Auteur(s) Auteur : Lobin Julien-Léopold
Julien-Léopold Lobin (1814 - 1864)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Ces trois roses, éclairant les deux bras du transept et la façade occidentale, présentent un décor ornemental de type archéologique. Chaque jour de réseau comporte un quadrilobe dans lequel est figuré un ange thuriféraire ou musicien.

Catégories vitrail
Matériaux verre translucide
plomb
Précision dimensions

d = 600 Dimensions approximatives.

Iconographies décor géométrique
ornement végétal
ange
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Rencontre avec le Patrimoine Religieux - Geneste Olivier