Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Amboise : rue de la Tour

Dossier IA37005729 inclus dans Amboise : secteur urbain du faubourg de la porte Heurtault réalisé en 2006

Fiche

Dénominations rue
Aire d'étude et canton Amboise - Amboise
Adresse Commune : Amboise
Adresse : rue de la Tour

La rue de la Tour menait de la rue de Montrichard (actuelle place Michel Debré) à la rue des Tanneries (actuelle rue du Général Foy) qui se trouvait juste de l'autre côté de la Masse, hors les murs. Cette rue est probablement contemporaine du percement de la porte Titry ou Titery dont l'ouverture a lieu autour de 1455, puisque les comptes de la ville précisent cette année-là qu'elle est ouverte depuis peu de temps (« naguere »). Le 18 octobre 1466, la porte fut équipée d'un pont de bois d'une toise de large pour gens et chevaux chargés, bordé de lisses allant jusqu'aux murs de la ville. Jacqueline Melet-Samson écrit dans sa thèse de l’École des Chartes en 1972 : « On peut encore imaginer l'aspect de cette rue qui jusqu'ici a conservé l'étroitesse qu'elle avait dès le XVe siècle » avec en note pour précision « la rue de la tour (anciennement rue de la porte Titry) doit être frappée d'alignement prochainement ». En février et mars 1499, à la suite de l'assèchement des Marais, la porte est élargie car davantage utilisée. Sur le plan cadastral dit napoléonien, la rue répond au nom de rue de Licurgue, et sur le plan de réalignement de 1884, à celui de rue de la Tour.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : limite 15e siècle 16e siècle

Les alignements mentionnés par Madame Jacqueline Melet-Samson expliquent probablement pourquoi nous n'avons pas retrouvé de maisons de la fin du Moyen Âge dans cette rue.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • MELET-SAMSON, Jacqueline. Le développement historique de la ville d'Amboise des origines à la fin du XVIIIe siècle. Paris : Thèse de l’École des Chartes, 1972, 3 vol., 425 p., 40 p. et 63 p. (photographies sur microfilm), [manuscrit dactylographié conservé aux Archives nationales : AN, AB XXVIII (543) ].

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Gaugain Lucie