Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Amboise : rue Nationale (61 à 110 rue Nationale)

Dossier IA37005605 inclus dans Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiées maison
Dénominations rue
Aire d'étude et canton Amboise - Amboise
Adresse Commune : Amboise
Adresse : 61 à 110 rue Nationale

Nous avons coupé cette rue en deux parties pour séparer la section qui était dans les murs de l'enceinte (la partie Est du 1 au 61) de celle qui ne l'était pas (la partie Ouest, présentée ici, du 61 au 110). La rue changea de nom à plusieurs reprises. Avant la Révolution, la rue est scindée en deux, comme nous l'avons fait : la première partie, dans les murs, porte le nom de Grande rue ou de rue de l'Horloge, après 1500. La seconde partie, hors les murs, est appelée grande rue ou rue de Saint-Denis. Cette ou ces rues, selon les époques, étaient empruntées par la route d'Espagne qui traversait la ville.

Période(s) Principale : limite 14e siècle 15e siècle
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 16e siècle

Comme son nom l'indique, la rue Saint-Denis était la rue principale qui reliait le faubourg éponyme à la ville. La partie de la rue située vers l'église fut construite assez tôt et on trouve encore quelques maisons datant des XVe et XVIe siècles autour de la place Saint-Denis. La zone proche des marais, située juste derrière la porte Galaffre qui fermait l'enceinte au niveau de cette rue, fut construite plus tardivement. Autour de 1465-1470, Louis XI demande à la ville de construire trois boulevards d'artillerie. L'un des deux est installé sur cette partie de la rue et appelé le boulevard Galaffre. De ces travaux, nous savons que plusieurs contrôleurs passèrent pour surveiller les ouvrages et donner leur avis sur les techniques à adopter. Les travaux furent interrompus à de nombreuses reprises. En 1485, il fut même question d'abandonner l'ouvrage et d'en récupérer les pierres pour construire la maison de ville. Finalement, le boulevard fut achevé et il est mentionné plusieurs fois en 1518 pour y organiser fêtes et joutes à la demande de François Ier.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Gaugain Lucie