Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien petit Sanitas, ancienne école de chirurgie, actuellement Académie d'Orléans

Dossier IA45002429 inclus dans Ancien hôtel-Dieu réalisé en 2011

Fiche

Dénominations établissement médical, école, cercle
Aire d'étude et canton Centre hospitalier régional d'Orléans - Orléans-Bourgogne
Adresse Commune : Orléans
Adresse : 5 rue Antoine-Petit
Cadastre : 1994 BP 39

Le petit Sanitas fut bâti sur l'emplacement d'une maison située rue du Pommier rouge, achetée en août 1583 par la municipalité d'Orléans à un certain Jean Lami et à sa femme Agnès Fillon. Il était destiné à servir d'annexe à l'hôtel-Dieu et recevoir les malades atteints de la peste, à la suite d'une nouvelle et sévère épidémie ayant frappé la ville. Cet établissement prit le nom de petit Sanitas et donna son nom à la rue (devenue rue Antoine-Petit après 1856). En raison de l'exiguïté du lieu, les malades furent transférés en 1586 au grand Sanitas, hôpital établi à l'extérieur de la ville dans le faubourg Madeleine. Quelques années plus tard, le collège de chirurgie d'Orléans s'installa dans les locaux vacants afin d'y assurer les cours aux étudiants. Par lettres patentes du duc d'Orléans datées du 23 juin 1759, le collège des chirurgiens d'Orléans devint l'Ecole royale de chirurgie et resta dans les locaux jusqu'en 1793. En 1809, la maison restée vacante fut mise à la disposition de la Société des Sciences Physiques et Médicales d'Orléans qui venait d'être fondée ; la société, qui changea de noms à plusieurs reprises, est devenue depuis 1996 l'Académie d'Orléans. Le bâtiment fut remanié et agrandi au 19e siècle : en 1853-1854, d'importantes réparations furent réalisées, et en 1870 la façade fut entièrement refaite, supprimant celle d'origine, sous la direction de Clouet, architecte départemental et membre de la société. La même année, la maison accueillit des blessés allemands. La façade fut nettoyée en 2010. La plaque du collège de chirurgie, datée de 1745, anciennement apposée sur la façade, est exposée au premier étage du bâtiment.

Période(s) Principale : 16e siècle
Secondaire : 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Clouet, architecte,

Au premier niveau du bâtiment, subsiste une portion de mur extérieur en pan de bois datant de la construction d'origine. Une plaque au-dessus de la porte d'entrée porte l'inscription suivante : SOCIETE D'AGRICULTURE BELLES LETTRES SCIENCES ET ARTS.

Murs pan de bois
Toit ardoise
États conservations restauré
Précision représentations

La façade porte un décor néo Renaissance. Le rez-de-chaussée est rythmé de pilatres à chapiteau, le second niveau d'une suite d'arcatures aveugles. Les têtes sculptées de Henri Duhamel du Monceau (1700-1782), physicien et botaniste, et d'Antoine Petit (1718-1794), chirurgien, figurent dans des cuirs découpés.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loiret. Série H dépôt 2/C. Matières ecclésiastiques (DOINEL, Jules. Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790).

    372 Archives départementales du Loiret : Série H dépôt 2/C
Documents figurés
  • Extrait du plan cadastral napoléonien (1823), extrait de la section B. (AD Loiret).

    Archives départementales du Loiret
Bibliographie
  • BEAUVAIS DE PRÉAU, Charles-Nicolas. Essais historiques sur Orléans. Orléans : Couret de Villeneuve, 1778.

    n° 95, p. 128
  • BIEMONT, René. Orléans. Orléans : Herluison, 1880.

    p. 448
  • BIMBENET, Eugène. Histoire de la ville d'Orléans, tome 2. Orléans, 1888.

    p. 344
  • BUZONNIERE, Louis-Augustin-Léon Nouel de. Répertoire archéologique du Département du Loiret. Orléans : Herluison, 1877.

    p. 91
  • GAILLARD, Louis. L'ancien Collège de chirurgie d'Orléans, in Notes sur l'hôtel-Dieu, l'Hôpital Général et les autres établissements hospitaliers qui existaient autrefois à Orléans. Orléans, 1981.

    p. 167-168
  • GAILLARD, Louis. Le Petit Sanitas, in Notes sur l'hôtel-Dieu, l'Hôpital Général et les autres établissements hospitaliers qui existaient autrefois à Orléans. Orléans, 1981.

    p. 208-209
  • LOTTIN, Denis. Recherches historiques sur la ville d'Orléans. Paris : Victor Didron, tome 2, 1837.

    p. 70-71
  • POUSSARDIN, Paul. Le siège de l'Académie, un immeuble au 5 rue Antoine Petit. In : Mémoires de la Société d'Agriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts d'Orléans, 1976.

    p. 29-34
  • TORQUAT, Emmanuel de. Quatre jours dans Orléans ou Description simple, historique et archéologique de la Ville et de ses Environs ; des Établissements civils et religieux, des Monuments anciens et modernes, et des Maisons remarquables, etc., etc. Orléans : Gatineau, 1845.

    p. 228
  • MOINET, Éric (dir.) [Exposition. Orléans, musée des Beaux-Arts. 29 juin-31 décembre 1999]. A l'Ombre des Rois Le Grand Siècle d'Orléans. L’École de médecine et de chirurgie. Orléans : musée des Beaux-Arts, 1999.

    p. 88
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Jouanneaux Françoise