Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Apremont-sur-Allier : parc

Dossier IA18003108 réalisé en 2016

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • fabrique de jardin
    • pont de jardin
    • pergola
    • étang
    • cascade
    • belvédère de jardin
    • pont de jardin
    • pas

Dossiers de synthèse

Appellations Parc floral
Parties constituantes non étudiées fabrique de jardin, pont de jardin, pergola, étang, cascade, belvédère de jardin, pont de jardin, pas
Dénominations parc
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - La Guerche-sur-l'Aubois
Hydrographies Grève (La)
Adresse Commune : Apremont-sur-Allier
Adresse : Le Bourg
Cadastre : 2016 B 250 à 263 ; 264 à 272 ; 306 à 307 ; 319 à 320 ; 340 à 341 ; 348 ; 353 ; 355 ; 367 à 369

La forteresse qui domine le parc est fortifiée en 1467 par Philibert de Boutillat après sa destruction pendant la guerre entre Louis XI et Charles le Téméraire. En 1894, la famille Schneider acquiert le domaine : leurs descendants sont toujours les propriétaires du château en 2016. Dans les années 1930, les plantations sont nombreuses et la demeure est entourée de chênes américains. Gilles de Brissac lance les travaux du parc floral durant l’hiver 1970-71. Le jardin blanc est visible par le public un an plus tard. En 1973, une étude d’aménagement globale du village confiée au bureau d’études SESPA (paysagiste A. Provost) améliore le cadre du bourg et permet d’étendre le parc en créant des étangs et des fabriques. La cascade et les étangs sont aménagés entre 1975 et 1977. Entre 1985 et 1994, aidé par les plans exécutés, et laissés après sa mort, de l’artiste Alexandre Serebriakoff, Gilles de Brissac imagine un pont chinois dans la tradition des jardins dits « anglo-chinois » (1985), un pavillon turc (1994) et un belvédère surplombant le parc (1997).

Période(s) Principale : 2e moitié 20e siècle , daté par source
Auteur(s) Auteur : de Brissac Gilles, auteur commanditaire, attribution par source
Auteur : Serebriakoff Alexandre,
Alexandre Serebriakoff (1907 - 1994)

Alexandre Borissovitch Serebriakoff est un artiste peintre, aquarelliste et décorateur russe, né en 1907 à près de Kharkov (Ukraine), mort à Paris en 1994.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
décorateur, signature

Inspiré des aménagements paysagers anglais, le parc engazonné de 4,5 ha est agrémenté de pièces d’eau, d’une cascade et de fabriques dans l'esprit de la seconde moitié du 18e siècle. Une pergola, exclusivement composée d’essences à fleurs en grappes et bordée de massifs de vivaces, annuelles et bulbes, conduit jusqu’à la partie haute du parc. Celle-ci est consacrée aux arbres, arbustes et massifs de vivaces. Le belvédère imaginé par le peintre-architecte Alexandre Serebriakoff, dans un style néoclassique russe, surplombe l’ensemble. La cascade agrémentée de plantes de rocaille et de conifères rampants fait la transition entre la partie haute du parc et la vallée où se succèdent plusieurs pièces d’eau. Le pont chinois, édifié d’après les plans d’Alexandre Serebriakoff, enjambe l’étang principal. Plus loin se dresse le pavillon turc construit sur pilotis et accessible par un pas japonais affleurant l’eau. Un jardin blanc, composé d’essences à fleurs blanches ou à feuillages argentés, s’étend près de la sortie. Il est fermé en partie par une haie de charmilles taillée en cônes. Ce jardin est une référence au jardin blanc aménagé par Vita Sackville-West et son mari Harold Nicolson, à Sissinghurst dans le Kent en Angleterre.

Plans jardin irrégulier
Élévations extérieures jardin accidenté
Jardins groupe d'arbres, massif de fleurs, pelouse, topiaire, plate-bande
Techniques céramique
Représentations scène profane
Précision représentations

Le décor du Belvédère réalisé par Alexandre Serebriakoff représente des pulcinelli en voyage autour du monde. Il provient de la faiencerie Montagnon à Nevers.

Mesures :
:

Le parc floral d’Apremont possède le label "Jardin remarquable" depuis 2004. Ce label est décerné par le ministère de la Culture.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Protections

Références documentaires

Bibliographie
  • BRISSAC, Gilles de, VAN ZUYLEN, Gabrielle. Apremont : une folie française. Photogr. Claire de Virieu. Arles : Actes Sud, 2007.

  • CHASSAGNE, Rémy, MASSON, Eric. Pré-Inventaire des parcs et jardins d’intérêt historique, botanique et paysager du Centre : Apremont-sur-Allier, Jardin d’agrément du parc floral d’Apremont. Ministère de la Culture, direction de l’architecture et du patrimoine et Ministère de l’écologie et du développement durable. Août 1991. [dossier].

  • LUCINGE, Françoise de. Premier Inventaire des parcs et jardins en région Centre : Ainay-le-Vieil, Jardin du Château d’Ainay-le-Vieil. Union Régionale des CAUE du Cher. Juillet 1991. [dossier APJRC].

  • JARDIN DES FEUILLES (Agence de paysage de Blois). Inventaire des parcs et jardins en région Centre : Apremont-sur-Allier, Parc Floral d’Apremont. Juin 2006. [dossier APJRC].

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Association parcs et jardins région Centre-Val de Loire - Potillion Charlène
Charlène Potillion

Chargée d'études (Association parcs et jardins de la Région Centre-Val de Loire)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Quentin Michèle
Michèle Quentin

Déléguée de l'association Parcs et Jardins en Région Centre-Val de Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.