Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bellegarde : maquette du monument des Aydes

Dossier IM45003512 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations monument, groupe sculpté, piédestal
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Bellegarde
Adresse : cour Antin
Emplacement dans l'édifice pavillon d'Antin
Précisions Château de Bellegarde

Ce plâtre montre la conception du monument en bronze sur un socle de pierre, exécuté par Charles Desvergnes et inauguré le 30 avril 1899 à Orléans dans le faubourg des Aydes (à présent commune de Saran) pour commémorer les combats du 11 Octobre 1870 contre les Prussiens pour la défense d'Orléans, et en hommage au commandant Arago qui fut tué au cours de cette journée.

Il fait partie de la collection des maquettes en plâtre des oeuvres de Charles Desvergnes, originaire de Bellegarde, exposée dans le pavillon d'Antin du château.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1899, daté par source
Stade de création maquette
Auteur(s) Auteur : Desvergnes Charles,
Charles Desvergnes (1860 - 1929)

Entre à l'école des Beaux-Arts de Paris en 1875. Prix de Rome en 1889 avec le haut-relief "Le retour de l'enfant prodigue". Reste 5 ans à la villa Médicis puis s'installe à Paris rue de Vaugirard. Auteur de nombreux monuments aux morts. Il est connu pour ses nombreuses statues de Jeanne d'Arc dont le premier modèle connut un grand succès. De nombreux tirages furent réalisés par la maison Marcel Marron d'Orléans. Charles Desvergnes ouvrit un atelier à Meudon (Hauts-de-Seine) et offrit en 1912 à sa ville natale, Bellegarde, une collection de sculptures.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par source

Maquette en plâtre patiné.

Catégories sculpture
Matériaux plâtre, patine
Mesures h : 77.0 centimètre
la : 30.0 centimètre
pr : 30.0 centimètre
Iconographies guerre de 1870, scène historique
soldat
combat
protection
fusil
Précision représentations

Le monument représente un soldat debout, le fusil à baïonnette épaulé dirigé vers l'ennemi, protégeant son camarade blessé tombé à terre et qui tente de se redresser derrière lui. La tête du commandant Arago, encadrée d'une couronne de laurier, orne l'une des faces du piédestal.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit au titre objet
Précisions sur la protection

Maquette inscrite au titre Objets lors de la Commission régionale du patrimoine et de l'architecture, troisième section, du 27/11/2018.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Jouanneaux Françoise