Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Besnardière : ferme

Dossier IA37004812 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Reugny
Lieu-dit : La Besnardière
Cadastre : 1819 B2 391 ; 2009 ZR 13

Cet ensemble était à l'origine composé d'une écurie, d'une grange, d'un logis et d'une étable, figurant sur le cadastre napoléonien. Le registre des augmentations et diminutions des matrices cadastrales mentionne deux constructions nouvelles, en 1861 et 1873. Il s'agit d'une grange et d'un logis. La façade de l'étable semble avoir été remaniée au 19e siècle. Après la construction du nouveau logis, le logis primitif a été réutilisé comme bâtiment agricole. Un bâtiment prolongeant l'écurie vers l'ouest, présent sur le cadastre napoléonien, a été détruit.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 18e siècle , (?)
Dates 1861, daté par source
1873, daté par source

L'ensemble des bâtiments est organisé autour d'une cour ouverte. L'écurie et la grange primitive sont construites en moellon enduit et couvertes de toits à longs pans et à noue (l'écurie étant placée en retour d'équerre par rapport à la grange), recouverts en tuile plate. L'ancien logis en rez-de-chaussée, construit en moellon enduit et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate, est surmonté d'un grenier dont l'accès se fait depuis la grange, par une baie située dans le mur de refend en pan de bois. A l'intérieur, le logis se composait de deux pièces à cheminée à hotte droite : l'une, possède un manteau en pierre ; l'autre, à piédroits surmontés de corbeaux en quart-de-rond en pierre et linteau en bois, possède un four à pain. L'étable, construite en moellon enduit et couverte d'un toit à longs pans en tuile plate avec rives en ardoise, comprend un grenier dont l'accès se faisait grâce à une lucarne interrompant l'avant-toit. Le logis, construit en moellon enduit et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate avec rives en ardoise, possède lui aussi un grenier mais dont l'accès se fait par le mur pignon sud. Il s'agit en fait d'un logis double, à façade symétrique, dont le centre est occupé par l'évacuation d'une pierre d'évier. La grange, construite en moellon enduit et couverte d'un toit à longs pans en ardoise, est le seul édifice où la pierre de taille est utilisée comme matériau de gros-oeuvre (façade sur cour) ; sur les autres bâtiments elle est présente à l'encadrement des baies et aux chaînes d'angle. Le logis et la grange sont les seuls bâtiments à posséder une corniche en pierre de taille à pan incliné.

Murs enduit
moellon
pierre de taille
pan de bois
Toit tuile plate, ardoise
Étages rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
noue
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 1973. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues sur les matrices cadastrales. 1830-1882.

Documents figurés
  • Plan cadastral dit cadastre napoléonien, 1819. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P2 194).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud