Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Beuraudière : ferme

Dossier IA28000167 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées grange, étable, écurie, fournil, toit à porcs
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : La Gaudaine
Lieu-dit : La Beuraudière
Cadastre : 1811 B 1 à 5 ; 1987 B 37
Précisions Communauté de communes du Perche

Le lieu-dit La Beuraudière est signalé comme ferme dès le troisième quart du 18e siècle, sur la carte de Cassini. Même si plusieurs bâtiments semblent correspondre en plan au cadastre de 1811, ces derniers ont été reconstruits in situ, au troisième quart du 19e siècle et au premier quart du 20e siècle.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle

Cette ferme isolée se situe à moins de 500 mètres au sud du bourg de La Gaudaine. Elle comprend quatre bâtiments organisés autour d'une cour ouverte : - Au nord-ouest, un bâtiment se compose de trois corps : un fournil, le logis et une écurie. Le logis est en rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît. - Au sud-ouest, un second bâtiment comprend une série d'étables et d'écuries. Des toits à porcs se trouvent au nord de ce bâtiment, ouvrant sur sa façade postérieure. - Au nord-est, d'importantes dépendances (étables, écuries, granges) sont alignées. Le corps de bâtiment le plus haut des deux comprend trois pigeonniers (chacun doté de deux trous de boulin et d'une planche d'envol). - Au sud-est se situe une grange-étable. D'un volume important, elle est renforcée de jambes harpées en pierre de taille. Les murs sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit plein (logis) ou à pierre vue (dépendances). Les encadrements des baies, les chaînages d'angle, les jambes harpées et les corniches sont pour la plupart en pierre de taille de calcaire. Sur le logis et une des écuries, les encadrements des baies et les chaînages d'angle font alterner la pierre de taille de calcaire et la brique. Les toits sont à longs pans couverts en tuile plate.

Murs calcaire
silex
enduit
moellon
Toit tuile plate
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Typologies ferme, logis indépendant, cour ouverte, grange-étable, étable-écurie, toit à porcs
États conservations bon état

Cette ferme, reconstruite à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, montre bien l'importance de l'agriculture dans ce secteur du Parc et le développement de cette activité à cette période.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • La Gaudaine, La Beuraudière. Plan de localisation des bâtiments de la ferme./Florent Maillard. (Parc naturel régional du Perche).

  • Extrait du plan de la commune de La Gaudaine./réalisé par l'instituteur en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108).

  • Cadastre napoléonien de 1811, commune de La Gaudaine, section B. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4435).

  • Plan de la commune (1868). (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent