Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bois Margot : ferme, actuellement maison

Dossier IA28000207 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées étable, toit à porcs, grange, four à pain, écurie
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Thiron-Gardais
Adresse Commune : Thiron-Gardais
Lieu-dit : Le Bois Margot
Cadastre : 1814 B3 411 ; 2013 ZI 31
Précisions

Cette ferme a été construite en 1842 pour Christophe Lefort (mention des matrices cadastrales). Dans la seconde moitié du 20e siècle, suite à l'abandon de l'exploitation agricole, le bâtiment d'exploitation est délaissé et sa couverture enlevée. Lors de la rénovation du logis, une fenêtre en façade nord-ouest est percée.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1842, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Lefort Christophe, commanditaire, attribution par source

Cette ancienne ferme comprend deux bâtiments disposés en "L" et qui s’ouvrent sur une cour.

- Le logis s'élève sur deux niveaux : un étage de soubassement et rez-de-chaussée surmonté d'un comble. Un escalier extérieur, placé sur le pignon nord-est, donne accès à la porte d'entrée de la cave voûtée. La porte du logis s'ouvre sur un couloir de distribution : salle au sud-ouest et chambre au nord-est. L'entrée du four à pain, dont la voûte se situe sous un appentis au sud-ouest du bâtiment, est placée dans la cheminée de la salle.

- Le bâtiment d'exploitation est perpendiculaire au logis. À l'état de vestiges (plus de couverture), il abritait une grange-étable (partie étable ou écurie séparée de la grange par une cloison). Accolé au nord-ouest, une dépendance servait de toits à porcs et/ou de poulailler.

Les murs sont en moellons de silex et de calcaire couverts d'un enduit à pierre vue. Les chaînages d'angle et les encadrements d'ouvertures sont majoritairement en pierre de taille calcaire (logis). La pierre de taille de grès ferrugineux (roussard), non gélive, est employée pour les soubassements de porte et de chaînage. Le toit du logis, interrompu par une lucarne pendante, sont à longs pans couverts en ardoise.

Murs silex moellon enduit
calcaire moellon enduit
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
États conservations inégal suivant les parties, bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 2846 - 2850. Matrices cadastrales.

  • Archives départementales d´Eure-et-Loir, 3 P 7824. Plan du cadastre de 1814.

(c) Parc naturel régional du Perche ; (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Maillard Florent