Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : cimetière (rue des Ifs)

Dossier IA37004741 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations cimetière
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Chançay
Lieu-dit : Les Petites Bates
Adresse : rue des Ifs , chemin rural de la Vallée de Cousse
Cadastre : 2009 AD 22

Le cimetière de Chançay était situé à proximité de l'église primitive, détruite lors de l'effondrement d'une partie du coteau au milieu du 18e siècle. Le cimetière fut ensuite installé à l'emplacement occupé actuellement par l'école. En 1854, le conseil municipal décide de changer l'emplacement du cimetière, en raison de sa trop grande proximité avec les habitations. Le nouvel emplacement est fixé l'année suivante, au lieu-dit Le Pâtis de la Garenne, sur un terrain appartenant à M. de Chabrefy et les travaux de clôture sont achevés en 1857. En 1887, la municipalité décide de chercher un nouveau terrain car celui choisi trente ans plus tôt se révèle trop argileux, ce qui occasionne des problèmes d'inondation des sépultures. Le nouveau terrain, situé à l'ouest du bourg au lieu-dit Les Petites Bates, est acheté en 1890, et les travaux de clôture achevés l'année suivante. Une pièce de terre située à proximité de la Brenne est mentionnée sur le plan cadastral de 1816 sous le toponyme de "grand cimetière" ; cependant nous n'avons pas retrouvé de preuves attestant de la présence d'un cimetière à cet emplacement.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1891, daté par source
Auteur(s) Auteur : Chevalier, architecte,

Le cimetière à flanc de coteau présente un plan presque carré, il est séparé en deux par une allée centrale montant jusqu'à une croix métallique posée sur un socle en pierre. Plusieurs tombes antérieures à 1891 ont été transférées depuis l'ancien cimetière. Le cimetière ne possède qu'une seule chapelle funéraire, édifiée au début du 20e siècle. Deux tombes de prêtres possèdent une croix ornée d'un ciboire, d'un calice et d'une étole. Parmi les tombes singulières on peut également signaler la présence d'un obélisque surmonté d'une croix (tombe de Denis Peltier, maire de Chançay de 1830 à 1851, et de son épouse) et une tombe avec une stèle en bois sculpté, représentant le Christ sur la croix entouré de la Vierge Marie et saint Jean, recouverte d'un toit.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 57. Cimetière.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 58. Cimetière.

Documents figurés
  • Mairie et école de garçons. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 052 35).

  • Cimetière. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 052 57).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud