Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : croix de chemin dite croix du Haut-Bourg (rue de la Vieille Croix)

Dossier IA36010080 inclus dans Bourg de Néons-sur-Creuse réalisé en 2015

Fiche

Appellations Vieille croix, Croix du Haut-Bourg
Dénominations croix de chemin
Aire d'étude et canton Parc naturel régional de la Brenne - Tournon-Saint-Martin
Adresse Commune : Néons-sur-Creuse
Lieu-dit : Bourg
Adresse : rue de la Vieille Croix
Cadastre : voie publique

Aujourd’hui peu lisible, une date (179.) inscrite au dessus du Christ sculpté sur la face nord rattacherait la croix à la dernière décennie du 18e siècle. Il s’agit certainement de l’oeuvre d’un artiste local ayant puisé son inspiration dans des œuvres antérieures plus classiques. La croix de chemin de Jaumangé (Angles-sur-Anglin) est certainement une production du même auteur.

La partie basse de l’édicule pourrait être plus ancienne. On y lit très difficilement : MX…/CARRE/DUROS/ND. Le début, supposé de celui d’une date en chiffres romains (11e siècle : 101. ou 109.), est à l’origine de la datation traditionnellement attribuée à la croix (hypothèse aujourd’hui remise en question ; Benarrous 2012). Il est possible qu'une croix ait été reconstruite et remaniée, à la fin du 18e siècle, suite à sa démolition partielle au plus fort des troubles révolutionnaires.

Des travaux de nettoyage réalisés en 1971 ont fait apparaître une couronne d’épines sur la tête du Christ, attestant que la figure représentait non pas une Vierge à l’Enfant mais bien une Pietà (Plaux 2013).

Les Chroniques de Saint-Vincent rapportent que "on a trouvé des sarcophages et poteries à la croix du Haut-Bourg, dans lesquelles se trouvait du liquide" (Sécheresse, Jean 2019).

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : Moyen Age, Temps modernes , (?)
Dates

Cette croix en pierre calcaire est implantée au milieu d’une bifurcation (rues de la Vieille Croix et des Riollets). Elle est appelée Vieille Croix ou Croix du Haut-Bourg par les habitants de Néons. Le fût de la croix repose sur un piédestal fixé au sommet d’un socle rectangulaire maçonné et aménagé en escalier à six degrés. La croix comporte des sculptures naïves sur ses deux faces. Sur sa face sud est figurée une Pietà : la vierge Marie tenant la dépouille du Christ. Le pourtour des bras de la croix est décoré d’un liseré à motif en dent de scie. Ce même liseré se retrouve autour de la figure ornant la face nord : un autre Christ en croix aux mains disproportionnées surmonté d’une petite couronne (semblant contenir un autre Christ en croix). Une niche a été creusée dans le fût de la croix. Elle contient une statuette décapitée. La croix comporte des inscriptions (notamment au moins une date), aujourd’hui très peu lisibles.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Bibliographie
  • SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse : Comité Municipal d'Animation de Néons-sur-Creuse, 1994 (seconde édition augmentée en 2019 par l'Association touristique de Néons-sur-Creuse).

  • BENARROUS, Renaud. Rapport d'activité (2012). Étude archéologique et historique du canton de Tournon-St-Martin (Communes de Fontgombault, Lurais, Lureuil, Martizay, Mérigny, Néons-sur-Creuse, Preuilly-la-Ville, Sauzelles, et Tournon-St-Martin). Orléans/Rosnay : SRA Centre/PNR Brenne, 2012.

    Annexe fiche NEO 6
  • PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel régional de la Brenne, Association touristique de Néons-sur-Creuse, 2013.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Benarrous Renaud