Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg de Brunelles

Dossier IA28000103 réalisé en 2008

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées maison, église, mairie, école, monument aux morts, presbytère
Dénominations bourg
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Brunelles
Lieu-dit : Bourg
Précisions commune fusionnée après inventaire Arcisses

Le bourg de Brunelles s'articule autour de l'église paroissiale Saint-Martin, édifice le plus ancien de la commune. Au début du 19e siècle, il est réduit au château des seigneurs de Brunelles, à l'église paroissiale, au presbytère et ses dépendances et à quelques maisons situées au sud-est. Un acte de vente du 26 septembre 1857 mentionne l´achat du château par un certain Doullay, mandaté par M. Lepoivre, maire de la commune de Brunelles. Après inventaire complet, il est détruit au profit de la mairie-école, construite en 1861. L'architecte Vareau, auteur des plans de la mairie-école, conseille à la municipalité de récupérer certaines pierres. Les caves voûtées situées sous la mairie-école constituent le dernier témoignage de la présence de l'ancien château. De 1811 à 1898, date du plan du bourg réalisé à l'occasion de l'installation d'un puits communal, vingt-huit bâtiments supplémentaires sont construis au bourg. Le village se développe de manière linéaire en contrebas de l'église paroissiale au sud. Dans la seconde moitié du 20e siècle, plus de quatre-vingt maisons se construisent en prolongement du bourg, au nord-ouest et au sud.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le noyau ancien du bourg s'est d'abord organisé de manière linéaire suivant un axe ouest-est. Par la suite, le bourg s'est développé le long de la rue des Moulins, au sud-est de cet ensemble. Des maisons de bourg à un ou deux étages s'y sont construites en front de rue. Maçonnées en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit, elles possèdent des encadrements de baies et des chaînages d'angle en pierre de taille de calcaire et sont couvertes de toits à longs pans en tuile plate. Dans un second temps, des nouvelles constructions, de type pavillonnaire, se sont construites, toujours le long des trois axes de communication principaux.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 575. Mairie et écoles : délibérations, devis, plans. 1834-1938.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 576. Lavoir et puits communaux : délibérations et plan. 1898-1910.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 577. Ventes d'immeubles correspondant à l'ancien château de Brunelles. 1820-1853.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 à 3 P 3865. Plans cadastraux de 1811.

Documents figurés
  • Plan de localisation des édifices repérés et sélectionnés dans le bourg de Brunelles./ Florent Maillard. 2011. (Parc naturel régional du Perche).

  • Le Perche Pittoresque. Brunelles [L’église]. Les seigneurs de Brunelles étaient tenus à la garde et à la défense du Château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou. Carte postale ancienne, début 20e siècle.

  • Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section C1. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 - 3865).

  • Plan du bourg de Brunelles, dressé à l'occasion de l'installation du puits communal, 1898. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 526).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent