Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge

Dossier IA28000646 réalisé en 2019

Fiche

Parties constituantes non étudiées écurie, remise, grange, maison, ferme, étable, mairie, école
Dénominations village
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Trizay-Coutretot-Saint-Serge
Lieu-dit : Bourg

En 1183, le fief Trizay (Tarzei ou Tarzy) est cité comme dépendance de la châtellenie de Nogent. L'archidiacre de Chartres nomme à la cure de la paroisse dès cette période. Des découvertes archéologiques de 1841 et 1896 (3 sarcophages en pierre, boucle de ceinturon, etc.) attestent une occupation plus ancienne des lieux, probablement dès l'époque gallo-romaine. Les édifices en élévation les plus anciens - l'église paroissiale Saint-Martin (choeur et partie sud-est de la nef) et le presbytère - remontent certainement aux 15e et 16e siècle. La ferme nommée "la Métairie" placée au nord-ouest du sanctuaire semble plus tardive, peut-être du 17e ou du 18e siècle pour la grange-étable - les autres bâtiments étant reconstruit au tournant du 20e siècle. A partir du 17e siècle, le fief de Trizay est inféodé au seigneur de la Soublière (La Gaudaine). Après la Révolution, Trizay est érigée en commune jusqu'à sa réunion avec les communes voisines de Coutretôt et de Saint-Serge par ordonnance royale en 1835. Sur le plan cadastral de 1811, seules la Métairie, l'église, le presbytère et le cimetière apparaissent. Il faut attendre les années 1835-1840 pour que de nouveaux édifices soient construits - époque à laquelle la municipalité fait le choix de développer Trizay au détriment de Coutretôt pourtant bien plus peuplé (117 habitants contre 24 à Trizay en 1846). Le presbytère est restauré vers 1841, l'église restaurée et agrandie à la fin des années 1860 pour accueillir plus de fidèles. Une première maison d'école de garçons (avec logement de l'instituteur et salle de mairie) est construite en 1842 au nord de la Métairie. L'examen des matrices cadastrales fait état de la construction d'une dizaine de nouvelles maisons entre 1841 et 1884, le long des axes de communication, d'abord au plus proche des bâtiments préexistants, puis vers le sud-est, face à l'école libre de filles érigée en 1876 et la nouvelle mairie-école de 1883. En 1906, le bourg de Trizay compte plusieurs artisans et commerçants dont 1 charron, 1 couturière, 2 sabotiers, 2 épicières-cafetières. En 1908, la gare est construite au nord-est du bourg facilitant la mobilité vers Nogent-le-Rotrou et Brou.

Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Le bourg de Trizay se situe à mi-hauteur sur un versant nord-est de la vallée de la Berthe. Les constructions les plus anciennes (église, presbytère et la Métairie) occupent un promontoire surplombant la vallée. Les bâtiments construits à l'époque contemporaine se trouvent de l'autre côté du chemin ceinturant cette butte, alignés en front de rue mais parfois indépendants. Pour l'essentiel des maisons (disposant parfois d'un commerce), ces édifices sont la plupart du temps adaptés à la déclivité du terrain : les accès au rez-de-chaussée surélevé et à l'étage de soubassement pouvant ainsi se faire de plain-pied.

Les murs sont en moellons de calcaire couvert d'un enduit plein ou à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en général en pierre de taille calcaire (les baies les plus tardives sont en brique voire en béton). Les toits à longs pans sont couverts en tuile plate et en ardoise.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile plate
Étages en rez-de-chaussée surélevé, étage de soubassement, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Escaliers
États conservations inégal suivant les parties, remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 3 P 2901-2907. Matrices cadastrales de la commune de Trizay-Coutretôt-Saint-Serge.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir ; 3 P 5637-5645. Plans cadastraux des communes de Trizay, Coutretôt et de Saint-Serge. 1811-1812.

Bibliographie
  • CALLAUD, Yves. Trizay-Coutretôt-Saint-Serge - 1835-2015 - Histoire de la commune. Juin 2015, 38 p.

  • LEFEVRE, Édouard. Dictionnaire géographique des communes et hameaux, fermes, moulins, châteaux, maisons et chapelles du département d'Eure-et-Loir en 1856. Chartres : Société archéologique d´Eure-et-Loir, 2002 (fac-similé de l'édition de Chartres : Garnier, 1856).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent