Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : école (1438 rue de Chenonceaux)

Dossier IA37005440 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations école
Aire d'étude et canton Canton de Bléré
Adresse Commune : Dierre
Adresse : 1438 rue de Chenonceaux
Cadastre : 2014 OE 620

En application de la loi Guizot du 28 juin 1833 sur l’enseignement, la commune de Dierre dépourvue d’école communale doit envoyer ses enfants à Bléré. Elle cherche alors un local pour qu’une première école soit créée au bourg, dès 1842.

Dès 1864, la commune commande à l’architecte Auguste Alizon un projet d’école mixte et de logement d’instituteur. Le projet propose une classe unique séparée en deux parties par une cloison en bois et deux cours distinctes. Le 5 mars 1865, la commune acquiert un terrain situé sur les parcelles 620 et 621 de la section B du cadastre (vente Godeau-Percereau). En 1866, le conseil municipal vote la construction d’une école communale mixte qui doit être bâtie sur ce terrain. Les plans sont dressés par l’architecte Auguste Alizon. Les travaux sont achevés en février 1869. Un projet de rallongement des classes est confié à Auguste Alizon, le 2 août 1890. Les filles et les garçons sont toujours séparés mais la cloison est désormais en maçonnerie. Un devis pour la construction d’un préau couvert pour l’école de garçons et de filles est proposé le 3 mars 1907 par Albin, architecte-voyer à Bléré. L’adjudication des travaux a lieu le 8 octobre 1907.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1869, daté par source
1890, daté par source
1907, daté par source
Auteur(s) Auteur : Alizon Auguste,
Auguste Alizon

Actif en Indre-et-Loire au cours du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Albin, architecte voyer, attribution par source

La maison est construite en moellons de calcaire enduits. Elle est bâtie sur cave et possède un étage carré surmonté d'un comble. L'élévation à trois travées fait se superposer des baies cintrées au rez-de-chaussé et des baies à plate-bande horizontale à l'étage. La travée centrale de la façade antérieure, en pierre de taille, est traitée en légère saillie, elle est surmontée d'un fronton triangulaire. Les encadrements des baies sont en pierre de taille, de même que le cordon qui marque la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage ainsi que la corniche. Les souches de cheminée sont en brique. La salle de classe construite en rez-de-chaussée est accolée perpendiculairement au mur nord de la maison.

Murs calcaire moellon enduit
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier intérieur : en charpente
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Rallongement des classes de l'école communale. Dessins. Plan de la classe des filles et de la classe des garçons/par Alison, architecte, le 2 août 1890. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O).

  • École mixte de garçons et filles. Construction d'un préau couvert : coupe ; élévation. Le 3 mars 1907. Échelle : 1/50e. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O).

  • Rallongement des classes de l'école communale. Dessins. Plan de la classe des filles et de la classe des garçons /par Alison, architecte, le 2 août 1890. Échelle : 1/100e. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O).

  • Projet d'école mixte et de logement d'instituteur : plans, coupes, élévation/par Alison, architecte voyer. Le 1er mars 1864. Échelle : 0,01 par m. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Martine Lainé

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.