Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : école de filles

Dossier IA37005314 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations école
Aire d'étude et canton Canton de Bléré
Adresse Commune : Athée-sur-Cher
Lieu-dit : Bourg

Le plan de l’école et du logement de l’institutrice est dressé par l’architecte Paul Raffet en 1874. Ce dessin correspond au trois travées centrales du bâtiment actuel et au bâtiment perpendiculaire abritant la salle de classe. Afin d'accueillir aussi les jeunes enfants, un premier projet prévoit d’aménager un bâtiment existant au bourg pour y accueillir une école enfantine municipale mixte. Ce projet est présenté par Paul Raffet en 1885 mais n’est pas concrétisé. En 1890, il propose un nouveau projet avec le plan d’une classe enfantine accolé à la salle de classe de l'école de filles et d’un préau couvert au fond de la cour ; ce projet est réalisé. L'extension de la maison d'école intervient après 1890. L’école porte le nom de Germaine Renauld, institutrice à Athée-sur-Cher de 1936 à 1941. Résistante, elle fut déportée à Auschwitz où elle fut exécutée en 1943.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates
Auteur(s) Auteur : Raffet Paul, architecte,

L’école est implantée au bourg, face à l’église et au nord de celle-ci. Le bâtiment parallèle à la route et précédé d’une petite cour correspond à l’ancienne maison de l’institutrice. Un bâtiment en rez-de-chaussée, abritant à l'origine l'unique salle de classe, est accolé perpendiculairement à la maison, au nord, et comprend quatre travées éclairées par huit baies, quatre à l'est et quatre autres à l'ouest. Une extension moins élevée et abritant une classe le prolonge. Ces deux bâtiments sont couverts de toits à longs pan en ardoise. L’ensemble de l'école est construit en moellon de calcaire enduit avec des chaînages en pierre de taille de tuffeau. La maison comprend trois travées et un étage carré ; deux extensions symétriques lui ont été ajoutées à l'est et à l'ouest, formant désormais un bâtiment à cinq travées. La travée centrale comporte une porte surmontée d’une baie à meneau coiffée d’un fronton, dépassant la corniche. Un toit à longs pans se trouve sur ce bâtiment, l'extension possède un toit à croupes, le tout couvert en ardoise.

Murs calcaire moellon enduit

Toit ardoise
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 008/M8. Projet d'aménagement d'un école enfantine municipale. Par Paul Raffet, architecte, 1885.

Documents figurés
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2O/8/26. École primaire de filles, travaux et réparations.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Martine Lainé

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.