Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : école de filles

Dossier IA28000510 inclus dans Bourg de Frazé réalisé en 2016

Fiche

Parties constituantes non étudiées préau
Dénominations école
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Brou
Adresse Commune : Frazé
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 1 rue de l'École
Cadastre : 2016 AB 177, 178

Jusqu'en 1874, l'école de filles se situe dans une maison (actuellement n°7, rue du 8 mai 1945). Une délibération du conseil municipal datée du 26 novembre 1871 précise que "la maison d'école des filles tombe en ruine" et qu'elle est "d'une insuffisance et d'une insalubrité incroyables". La municipalité fait alors appel à M. Prébourg fils, architecte à Chartres, pour dresser les plans, devis et cahier des charges d'une nouvelle maison d'école de filles, en 1872. Le terrain communal pour la construction future se trouve au sud-est du bourg et sert de jardin à l'instituteur. La municipalité doit d'abord acquérir une portion de terrain à M. Chardonneau pour le rendre accessible depuis la rue du Puits et le chemin de grande communication n°15 (actuelle rue du 8 mai 1945). Quelques modifications aux plans de l'architecte sont décidées par le conseil municipal, comme la suppression des chéneaux ou l'agrandissement de la cuisine de l'institutrice, au détriment du garde-manger. Le chantier est attribué le 6 juillet 1873 par adjudication à Eugène André, marchand de bois et entrepreneur à Illiers-Combray. La construction de la maison d'école a lieu l'année suivante, comme le montre le procès verbal de réception définitive du chantier signé en 1875.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Secondaire
Dates 1874, daté par source
Auteur(s) Auteur : Prébourg, architecte, attribution par source
Auteur : André Eugène, entrepreneur, attribution par source

Située au sud-est du bourg, l'école des filles adopte un plan en "T". Au sud se trouve la salle de classe. D'une superficie supérieure à 100 m2, elle pouvait accueillir jusqu'à 92 élèves. En rez-de-chaussée, elle est éclairée par trois grandes fenêtres à l'est et à l'ouest. En retour d'équerre au nord, se trouve le corps de bâtiment réservée à l'habitation de l'institutrice. Il abritait au rez-de-chaussée un vestibule, un vestiaire, une cuisine et une salle à manger, à l'étage trois chambres et deux cabinets. Ses façades sont rythmées par des travées d'ouvertures : deux sur les pignons, trois en façade nord. Un préau est situé de l'autre côté de la cour, au sud-ouest.

Les murs sont en moellons de silex couverts d'un enduit plein. Les encadrements des baies, les chaînages d'angle, les souches de cheminée et les bandeaux séparant les niveaux d'élévation sont en brique. Les toits à longs pans sont couverts en ardoise.

Murs silex moellon enduit
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD d'Eure-et-Loir, 2 O 1508. Mairie-école, école des filles (1858-1885).

    Archives départementales d'Eure-et-Loir : 2 O 1508
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent