Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : écoles, hospice, halle (rue Victor-Hugo)

Dossier IA37004721 inclus dans Bourg : mairie (1 rue Anatole-France) réalisé en 2010

Fiche

Destinations salle communale
Dénominations école, hospice, halle
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Vernou-sur-Brenne
Adresse : rue Victor-Hugo
Cadastre : 2009 AN 158

Édifiée avec le reste des constructions communales en 1828, l'école des garçons a fait l'objet de travaux d'agrandissement de 1834 à 1836.

L'hospice, tenu par des religieuses, accueille au rez-de-chaussée une salle de classe pour les filles.

Suite aux inondations des 21, 22 et 29 octobre 1846, le logement de l'instituteur et la salle d'asile doivent faire l'objet de restaurations.

En 1855, un devis et des plans sont réalisés par l'agent-voyer Brutinel pour l'édification d'une école de filles et salle d'asile (école maternelle) pour enfants des deux sexes, sur le terrain de l'hospice, mais le projet n'a pas été réalisé. Un nouveau projet de construction d'une école de filles pour 73 élèves est proposé par Brutinel en 1864 ; les travaux sont réceptionnés en 1869. Les bâtiments longent l'actuelle rue Saint-Vincent.

Le conseil municipal approuve, le 17 novembre 1873, les plans et devis pour la salle de l'école des garçons et de l'école des filles établis par Jousset architecte à Tours (non réalisé). En 1875, Jousset propose un nouveau projet d'ensemble prévoyant la construction et la restauration de la salle d'asile, de la mairie et des écoles. Ce projet est accepté et les travaux achevés en 1877. Il consiste en l'agrandissement de l'école des filles par la création d'une seconde salle de classe, le déplacement de la buanderie, l'agrandissement de l'école des garçons par l'installation d'une seconde classe, à l'emplacement du salon des soeurs au rez-de-chaussée de l'hospice (les soeurs reçoivent en échange la pièce qui servait de deuxième salle de classe pour les filles), l'établissement d'une salle d'asile dans l'ancienne mairie du rez-de-chaussée, et le transfert de la mairie au premier étage, au-dessus du préau des garçons. Il semble qu'à cette époque le préau des garçons et la halle servant au marché le jeudi ne formait qu'un seul et même espace.

En 1880, suite à une pétition signée par les habitants de plusieurs hameaux du nord de la commune, le conseil municipal accepte la création d'une seconde école située dans la vallée de Cousse.

En 1888-1889, un projet de construction de préau de Paul Raffet, architecte à Tours, est accepté pour l'école du bourg. Il prévoit le transfert du préau des garçons dans celui des filles, et la construction d'un nouveau préau pour l'école des filles. Ces préaux sont situés à l'emplacement actuel de la bibliothèque.

A la même époque, la municipalité achète l'ancienne halle située près de l'église afin de la détruire et d'aménager une place permettant la tenue des marchés (actuelle place du Centenaire).

L'hospice fonctionne jusque dans les années 1940.

En 1948, le conseil municipal décide d'acquérir la propriété du Mesnil afin d'y aménager un groupe scolaire. L'actuel groupe scolaire Roger Lecotté, situé à cet emplacement, a été inauguré le 6 octobre 1957.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1828, daté par source
1869, daté par source
1877, daté par source
Auteur(s) Auteur : Guérin Bernard, architecte,
Auteur : Brutinel, agent voyer,
Auteur : Jousset, architecte,
Auteur : Raffet Paul, architecte,

L'ancien hospice, dont la façade principale donne sur la rue Victor-Hugo (n°2), possède une façade ordonnancée néogothique en moellon enduit et pierre de taille. La porte d'entrée à deux vantaux est placée au centre de la façade, et de chaque côté une baie à croisée est ouverte, toutes les trois étant surmontées d'une baie ogivale. La façade est rythmée par quatre contreforts à niches concaves surmontées de frontons, qui abritaient probablement à l'origine des statues. Le fronton central est percé d'une rosace.

Les bâtiments de l'école des filles sont en moellon enduit, côté rue, et moellon enduit et pierre de taille (encadrements des baies, chaînes d'angles, cordon et corniche), côté cour. Ils sont couverts d'un toit à longs pans et croupes en ardoise.

Murs enduit
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée, élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
croupe
noue
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 270. Administration communale.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 2860. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues portées sur les matrices cadastrales. 1827-1914.

Documents figurés
  • Plans et élévations, administration communale. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 270).

  • Carte postale. (Collection communale, Mairie de Vernou-sur-Brenne).

Bibliographie
  • JEANSON, Denis. Sites et monuments du Val de Loire. vol. 1. Tours : chez l'auteur, 1977.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud