Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : église paroissiale Saint-Germain

Dossier IA37005381 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

Voir

Vocables Saint-Germain
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Canton de Bléré
Adresse Commune : Civray-de-Touraine
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 7 place de l'Église
Cadastre : 1825 E2 1153 ; 2015 OC 601

La première mention d’une église à Civray remonte au 6e siècle ; un baptistère dont la cuve a été retrouvée en place, précédait la nef à l'ouest. Au 11e siècle, un portail et un porche ont été plaqués sur le mur ouest de ce baptistère. En 1861, on décida de démolir ce qui restait du porche et du baptistère et d'ériger à la place un nouveau clocher. On avait découvert les fondations du baptistère au moment de la construction du clocher ; la faible épaisseur du mur pignon ouest d'origine montrait qu'il s'agissait bien d'un mur de refend. Les plans du nouveau clocher furent établis par Gustave Guérin et Auguste Alizon, le 20 août 1860. Sa construction a nécessité la démolition de l’ancien, situé à la croisée du transept, ainsi que la démolition des piliers qui le soutenaient. Ces travaux ont imposé de reprendre les maçonneries de la croisée du transept. Le nouveau clocher-porche fut à son tour détruit en 1944 par une bombe tombée à proximité immédiate. La première travée de la nef et le nouveau clocher furent reconstruits vers 1950. La nef et le transept datent initialement du 11e siècle comme l’atteste le petit appareil encore visible du côté sud. Les murs ont été rehaussés au 13e siècle, époque à laquelle fut construit le chœur à chevet plat et voûtes angevines qui a remplacé l’abside romane. Les murs est des bras du transept ont été repris à cette occasion. Le mur nord de la nef et le mur ouest du bras nord datent vraisemblablement du 12e siècle. A l’origine, une porte en plein cintre dont le tracé est encore visible au nord montre que le niveau du sol actuel est fortement rehaussé par rapport au niveau initial. Une campagne de restauration à l’intérieur de l’église s’est achevée en mai 2015.

Période(s) Principale : 11e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 12e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 13e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Guérin Gustave,
Gustave Guérin (1814 - 1881)

Elève d'Huvé à l'école des Beaux-Arts. Architecte municipal de la ville de Tours en 1836. Architecte diocésain de Tours en 1848 jusqu'en 1880.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte diocésain, attribution par source
Auteur : Alizon Auguste,
Auguste Alizon

Agent-voyer en Indre-et-Loire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
agent voyer, attribution par source

L’église est construite selon un plan en croix latine avec chevet plat. La nef comprend un vaisseau unique de trois travées, éclairé par trois baies au sud, deux au nord et un oculus surmontant la porte principale à l’ouest. Une porte en arc brisé est percée au nord. L’ensemble de l’édifice est construit en pierre calcaire : petit appareil parementé au sud et moellons au nord. La nef charpentée est couverte d’une fausse voûte lambrissée ; les entraits et les poinçons de section polygonale de la charpente sont visibles. Une tribune a été installée dans la première travée de la nef. Le bras sud du transept est éclairé par quatre baies, le bras nord par trois dont une, à l’est, est masquée par un imposant retable. Le chœur comprend une travée droite et une abside couverte d’une voûte d’ogives à huit quartiers. Le chevet est percé par trois grandes baies en arc brisé, celle du centre étant un peu plus haute que les deux autres. Elles possèdent des vitraux du 13e siècle (voir dossier IM37002491.)

Murs calcaire moellon enduit
calcaire moellon
calcaire petit appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte en berceau segmentaire
lambris de couvrement
voûte à nervures multiples
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en charpente
États conservations remanié
Techniques sculpture
Représentations personnage profane
Précision représentations

De petits personnages, certains couronnés, un autre grimaçant et des feuillages sont placés en culot à la retombée des ogives.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Projet de construction d'un clocher par G. Guérin et A. Alizon, 20 août 1860. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 79).

Bibliographie
  • RANJARD, Robert. La Touraine archéologique. Guide du touriste en Indre-et-Loire. Mayenne : Joseph Floch éditeur, 1971, 5e édition. (1ère édition Tours, 1930).

Périodiques
  • CHEVALIER, Casimir (abbé). Piscine baptismale à immersion du VIe siècle à Civray-sur-Cher. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, Tome XIII, 1860, p.217-225.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Martine Lainé

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.