Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : église paroissiale Saint-Martin

Dossier IA37005238 réalisé en 2010

Fiche

Voir

Vocables Saint-Martin
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Canton de Bléré - Bléré
Adresse Commune : Sublaines
Lieu-dit : Bourg

Le village de Sublaines appartenait au IXe siècle à la collégiale Saint-Martin de Tours ; cette possession fut confirmée par l'archevêque Gilbert en 1119 puis par le pape Alexandre III en 1177. L'église a été construite au XIIe siècle mais des modifications ont été apportées au cours du XVe siècle, notamment dans la nef, dont la charpente a été refaite à cette époque. Cette charpente ainsi que les poteaux qui la supportent ont été datés par dendrochronologie. Ils forment un ensemble homogène, mis en place entre 1468 et 1472. Au XIXe siècle, la sacristie a été construite et une fausse voûte en plâtre sur lattis a été mise en place, remplacée en 1980 par le lambris de couvrement actuel, en lattis de châtaignier. Dans le clocher, un nouveau beffroi a été installé en 2009.

Période(s) Principale : 12e siècle
Secondaire : 15e siècle
Secondaire : 19e siècle

L'église, de plan allongé, comprend une nef à vaisseau unique construite en moellons ; le clocher et le chœur sont en pierre de taille. La façade ouest, très sobre, est simplement percée d'une porte en plein cintre (refaite) surmontée d'une accolade dont le fleuron a disparu, et d'une baie en plein cintre. La nef comprend trois travées débouchant sur une travée carrée, voûtée d'ogives de section carrée, soutenant le clocher. La nef n'est pas voûtée mais couverte par une fausse voûte en berceau en lattis de châtaignier. Les entraits et les poinçons de la charpente sont visibles ; les entraits reposent au nord et au sud sur une sablière soutenue par quatre poteaux et non sur les murs gouttereaux. Le chœur comprend une travée droite voûtée en berceau, prolongée d'une abside à cinq pans percés chacun d'une fenêtre en plein cintre, et qui est voûtée en cul de four. Le chevet possède une corniche à modillons ornés de têtes de personnages. Le clocher carré, dépourvu de flèche, est couvert par un court toit pyramidal en ardoise. La chambre des cloches est percée de deux baies géminées sur chaque face, soulignées de corniches à modillons rappelant celle du chevet.

Murs pierre de taille
Toit tuile plate
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
États conservations état moyen
Techniques sculpture
Représentations tête homme
Précision représentations

Modillons de la corniche ornés de personnages barbus.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1948/11/29
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Martine Lainé

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.