Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : église paroissiale Saint-Pierre (4 rue de l'Église)

Dossier IA37004737 réalisé en 2011
Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Chançay
Adresse : 4 rue de l'Église
Cadastre : 1816 A2 1717 ; 2009 AD 262

Le bourg de Chançay, qui dépendait de Vernou, fut érigé en paroisse en 1207. L'église primitive aurait été fondée à cette époque par "le chevalier Villavars, seigneur du Verger".

En 1731, l'archevêque demande à ce que l'on trouve "des fonds avec le seigneur de la ditte paroisse pour bastir une église ou bien mettre celle dont on se sert aujourd’huy dans un état plus convenable". Cette église est détruite vers 1750 par un éboulement du coteau.

Quelques années plus tard, en 1758, l'église paroissiale est décrite comme étant installée dans un ancien bâtiment du château détruit, situé à l'ouest de la grange aux dîmes. L'église actuelle aurait été aménagée en 1789 par l'architecte tourangeau Luce dans l'ancienne grange aux dîmes. Cette grange est mentionnée comme "grange terrageresse de la seigneurie de Chançay" dans un contrat de vente de 1618.

Le clocher a été édifié vers 1825 sur la base d'une tour presque carrée, en ruine, ayant fait partie de l'ancien château seigneurial. Des travaux de restauration (remplacement d'une partie du carrelage, du plafond, de la couverture et de l'enduit des murs) sont entrepris en 1853-1854. Dans la seconde moitié du 19e siècle, un appentis a été adossé au mur est, afin de permettre aux châtelains de Valmer d'entrer dans l'avant-choeur sans avoir à traverser la nef.

Des travaux de réfection du clocher ont été réalisés en 1971-1972.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle
Dates 1789, daté par source
1825, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Luce, architecte, attribution par travaux historiques

L'église, aménagée dans un édifice de plan rectangulaire en moellon et pierre de taille, est couverte d'un toit à longs pans en ardoise à pignons découverts. Des contreforts d'angle jumelés en équerre assurent la stabilité des angles nord-est, nord-ouest et sud-ouest. L'entrée située sur le mur latéral de la nef (côté est) se fait par une porte en plein cintre, protégée par un auvent à un pan reposant sur trois poteaux. L'édifice est également percé de six baies en plein cintre accueillant les verrières.

L'église possède une charpente à chevrons-portant-fermes dont neuf entraits et leurs poinçons sont visibles. Une fausse-voûte lambrissée en anse de panier recouvre la nef, l'avant-choeur et le choeur dont les espaces sont matérialisés par des changements de niveaux : une marche permet d'accéder de la nef à l'avant-choeur et une seconde permet d'accéder de l'avant-choeur au choeur. Le clocher est construit en pierre de taille sur un plan rectangulaire, presque carré, à l'angle sud-est de l'église. Sommé d'une corniche en pierre de taille, il est recouvert d'une flèche octogonale en ardoise. La sacristie en appentis s'appuie sur le mur gouttereau est, et englobe l'un des contreforts jumelés de l'angle nord-est. Plusieurs baies murées sont visibles sur le mur est, le pignon nord et la sacristie. Le mur ouest de la nef conserve des graffitis, non datés, qui semblent représenter des ostensoirs-soleils placés sur des autels.

Murs enduit
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Couvrements fausse voûte en anse-de-panier
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
appentis
pignon découvert
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 12 J 12. Fonds de la Côte Valmer. Titres de la terre de la Côte.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 12 J 25. Fonds de la Côte Valmer. Éventillement et estimation des terres. 1666-1765.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 12 J 28. Fonds de la Côte Valmer. Extraits d'aveux et dénombrements sur contenance des terres.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 40. Église.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 41. Église et presbytère.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 v 14. Réorganisations des succursales, réponses des communes à l'enquête du préfet : correspondance. 1808. Arrondissement de Tours.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 6NUM7/052/008. Collection communale. Baptêmes, mariages, sépultures. 1718-1736.

  • Archives communales de Chançay. Registre des délibérations du conseil municipal. 1956-1985.

Documents figurés
  • Carte postale. (Collection privée).

Bibliographie
  • CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition).

Périodiques
  • BOURASSE, Jean-Jacques. Promenade à Chançay, Reugny, Noizay et Vernou. Mémoires de la Société Archéologique de Touraine, 1843-1844, tome II, p. 195-209.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud