Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : église paroissiale Saint-Pierre (rue de l’Église)

Dossier IA37005346 réalisé en 2012

Fiche

Voir

Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Canton de Bléré
Adresse Commune : Chisseaux
Lieu-dit : Bourg
Adresse : rue de l’Église

La tradition relate que l'église de Chisseaux aurait été fondée par saint Martin au IVe siècle ; on ignore l'emplacement précis de cette église et aucun vestige n'en a été retrouvé à ce jour. Elle aurait été reconstruite au cours du 10e siècle. Le mur nord de la nef constitue la partie la plus ancienne de l'église actuelle ; certains y voient un vestige de cette construction mais il peut également avoir été reconstruit au 11e siècle. La travée droite du chœur et le clocher, arasé ou inachevé, datent du 12e siècle. Le chevet date du 12e ou du 13e siècle. La charpente de la nef semble dater du 15e ou du 16e siècle. La voûte du chœur a été reconstruite au 18e siècle. Un premier projet d'agrandissement, dressé par les architectes tourangeaux Alison et Guérin, prévoyait la construction d'un transept. Ce projet figure sur un plan daté du 15 mai 1865, auxquelles des modifications ont été apportées à la demande du conseil municipal : l'idée initiale d'un transept est abandonnée et l'on envisage la construction d'un collatéral de trois travées, doublant la nef au sud et se prolongeant à l'est jusqu'à la sacristie. Approuvé en juin 1868 par le préfet, c'est bien ce projet qui fut réalisé. Le portail ouest est refait en 1904 d'après les plans des architectes tourangeaux P. Bataille et E. Boué. Ils réalisent également les plans de la nouvelle sacristie, construite à l'emplacement de l'ancienne.

Période(s) Principale : 11e siècle
Principale : 12e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

De plan allongé, sans transept, l'église comporte deux vaisseaux parallèles : le premier, au nord, correspond à la nef d'origine et comprend deux travées. Son mur nord est construit en petit appareil de moellons et son mur sud était éclairé par deux petites baies en plein cintre, sous lesquelles on a percé de grandes arcades, de manière à communiquer avec un collatéral ajouté au sud. Le vaisseau de la nef d'origine est couvert d'une fausse voûte lambrissée ; les entraits de la charpente sont apparents. Le collatéral sud comprend deux travées barlongues voûtées d'ogives ; il conduit à une chapelle voûtée construite dans son prolongement et adossée au clocher qu'elle masque en partie, car sa hauteur est supérieure à celle du collatéral. La base du clocher constitue la travée droite du chœur. Construit en moellons, il est épaulé aux angles par des contreforts ; de plan carré à la base, il devient octogonal au niveau de la chambre des cloches, éclairée par quatre petites baies trapézoïdales. Sa faible élévation indique qu'il a été arasé ou bien laissé inachevé. L'abside est éclairée par trois baies en plein cintre. Le chevet à cinq pans, renforcés aux angles par des contreforts, est orné d'une corniche à modillons sculptés dont cinq sont récents, trois au sud et deux au nord. Le mur sud du collatéral est bâti en moellons enduits et percé de deux baies en plein cintre en pierre de taille. La sacristie, accolée au mur est de la chapelle sud, jouxte le chevet. A l'extérieur, surmontant la première travée de la nef, se dresse une cloche abritée sous un dais. Toutes les couvertures sont en ardoise. Toit à longs pans sur le vaisseau nord ; toit polygonal sur le chevet ; flèche polygonale ; toit à deux pans sur la chapelle sud ; toit en appentis sur le collatéral sud et sur la sacristie.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 2 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
flèche conique
toit polygonal
appentis
Représentations ornement géométrique fleur ornement végétal porc ornement animal
Précision représentations

Modillons sculptés de motifs géométriques, de fleurs et d'une tête d'animal (cochon).

Cloche à l'extérieur.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1947/03/06

Références documentaires

Documents d'archives
  • Projet d'agrandissement dressé par les architectes Guérin et Alison, Tours le 15 mai 1865. Plan et coupe en travers de la nef à construire. Tours : Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 73- 37.

    Archives départementales d'Indre-et-Loire : 2 O 73 - 37
  • Plan d'une porte d'église à construire et coupe sur la nef. Tours : Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 37.

    Archives départementales d'Indre-et-Loire : 2 O 37
  • Façade latérale et coupe transversale de l'église, 1868. Tours : Archives départementales d'Indre-et-Loire; 2 O 73-37.

    Archives départementales d'Indre-et-Loire : 2 O 73-37
  • Projet d'agrandissement de la sacristie, signé P. Bataille, E. Boué architectes à Tours, le 31 octobre 1903. Rayé et signé Paul Bataille le 30 janvier 1904. Tours : Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 73-37.

    Archives départementales d'Indre-et-Loire : 2 O 73-37
  • Projet de porte d'entrée, signé P. Bataille, E. Boué architectes à Tours le 31 octobre 1903. Rayé et signé Paul Bataille le 30 janvier 1904. Tours : Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 73-37.

    Archives départementales d'Indre-et-Loire : 2 O 73-37
Bibliographie
  • CARRE DE BUSSEROLLES, J.-X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1880.

Périodiques
  • EPAUD, Frédéric. Inventaire des églises paroissiales préromanes en Indre-et-Loire et en bordure des départements limitrophes, in ZADORA-RIO, E. (dir.) Atlas Archéologique de Touraine, Supplément à la Revue Archéologique du Centre de la France, 53, FERACF, Tours, 2014.

  • Société française d'Archéologie. Séances générales tenues à Angers, rapport de M. de la Sicotière. Bulletin Monumental, publié sous les auspices de la Société française pour la conservation et la description des monuments historiques et dirigé par M. de Caumont, 1841.

    p. 460-461
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Martine Lainé

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.