Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : église paroissiale Saint-Vincent (place des Marronniers)

Dossier IA36010028 inclus dans Bourg de Néons-sur-Creuse réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables saint Vincent
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Parc naturel régional de la Brenne - Tournon-Saint-Martin
Adresse Commune : Néons-sur-Creuse
Lieu-dit : Bourg
Adresse : place des Marronniers
Cadastre : 2015 C 1 ; 1812 C 50

La paroisse Saint-Vincent de Néons, aujourd’hui incluse au diocèse de Bourges, faisait partie, jusqu’en 1801, de celui de Poitiers (Bascher 1956). Son périmètre a évolué au début du 19e siècle. Elle s’étendait jusqu’en 1813 au delà de l’actuel territoire communal de Néons, dans le tiers ouest de Lurais (690 ha entre Fournioux et le cours de l’Anglin, Plaux 2013).

L’église Saint-Vincent est citée pour la première fois en 1211 : ecclesia S.Vincentii de Noum, (Archives départementales de l'Indre, F1208). Son vocable (saint Vincent, patron des vignerons) rappelle l’existence au Moyen Age de cultures de vigne, certainement assez importantes, dans ce secteur de la vallée de la Creuse.

La partie la plus ancienne de l’église (chapiteaux et bases colonnes de la nef) daterait du 13e siècle (Bascher 1956). L'édifice au "joli clocher en pain de sucre" (observation de la fin du 18e siècle) a été rénové et complété entre 1887 et 1892 (grâce à la générosité de la famille Keller). Le chœur a ainsi été rebâti, la toiture et la voûte, refaites. Le clocher-porche à flèche de pierre, dessiné par Camille Létang (architecte municipal de Châteauroux), est inauguré en 1891 (Bascher 1956). De style Dauvergne, il est similaire à ceux des églises de Tournon-Saint-Martin (cf. dossier IA36007517) et de Lureuil (cf. dossier IA36010556), conçus par le même architecte. Une réfection avec des joints au ciment a été réalisée au milieu du 20e siècle (Montigny et al. 2006 ; Plaux 2013).

Le retable de l’église en pierre date certainement de la fin 15e siècle. Il a été offert par les seigneurs de Néons, tout comme la chapelle de la Vierge (également du 15e siècle). Il a été placé devant le maître-autel dans la seconde moitié du 20e siècle (Bascher 1956 ; Maupoix et al. 2011 ; Plaux s.d. ; Sécheresse 2019).

La sacristie est construite en 1783 sur les fonds propres de l'abbé Guyonnet, curé de Néons ; certaines stalles datent du 18e siècle.

Période(s) Principale : 13e siècle, 15e siècle, 4e quart 18e siècle, 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1891, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Létang Camille,
Camille Létang

décédé vers 1904.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L’église, orientée nord-ouest/sud-est, comprend une nef à trois travées précédée , d’une tour-porche, d’un choeur, d’un sanctuaire et d’une chapelle (de la Vierge) à trois travées, voûtée d’ogives flamboyantes.

Le retable polychrome, sous l’autel, présente cinq panneaux en ogives trilobées représentant des scènes de la Passion et de la Résurrection.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de l'Indre, F 1208. Bulle d’Innocent III en faveur de l’abbaye Sainte-Croix-d’Angles.

  • Archives municipales de Néons-sur-Creuse, 2 M (série M : Biens communaux, édifices). Église, Presbytère.

  • Collection privée. Histoire de Tournon-St-Martin et ses environs.

Documents figurés
  • Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre, sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur. Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137).

Bibliographie
  • DE BASCHER, J. Étude de quelques églises de la région du Blanc. Fontgombault, Lurais, Néons-sur-Creuse, Pouligny-St-Pierre, Preuilly-la-Ville, Saint-Aigny, Sauzelles, Tournon-St-Martin. 1956. dactyl. 35 p.

  • SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse : Comité Municipal d'Animation de Néons-sur-Creuse, 1994 (seconde édition augmentée en 2019 par l'Association touristique de Néons-sur-Creuse).

  • DE MONTIGNY, Arnaud (dir.). A la découverte des Églises de l'Indre. Chauray : Éd. Patrimoines et Médias, 2006.

  • MAUPOIX, Michel, COULON, Gérard, GENESTE, Olivier. Sculptures de l'Indre, belles comme un rêve de pierre. Châteauroux : Rencontre avec le Patrimoine religieux/Conseil Général de l'Indre, 2011, 304 p.

    p.107-111
  • PLAUX, Michel. Histoire du Pays tournonnais (1789-1815). Néons-sur-Creuse : Parc naturel régional de la Brenne, Association touristique de Néons-sur-Creuse, 2013.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Benarrous Renaud