Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : ferme à logements multiples (La Fuye)

Dossier IA28000182 réalisé en 2008

Fiche

Parties constituantes non étudiées grange, étable, puits, abreuvoir
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Margon
Lieu-dit : La Fuye
Cadastre : 1811 D 26, 30, 31 ; 1990 AA 112 à 117
Précisions commune fusionnée après inventaire Arcisses

La "fuye" désigne un colombier, le terme fuga provient du latin et signifie "refuge destiné aux animaux". Sur la carte de Cassini, le lieu-dit "la Fuye" est associé à un pictogramme figurant un hameau. Le bâtiment en "L" ainsi qu'une construction circulaire (peut-être un colombier mais aucune archive atteste ce lieu comme lieu noble), présents en plan sur le cadastre de 1811, ont été détruits probablement peu de temps après. La reconstruction in situ commence vraisemblablement dès 1821 (date portée sur le claveau central d'une plate-bande d'une fenêtre d'un logis), puis se poursuit en 1844 (construction d'un logis pour un certain Gratesa), en 1859 (construction d'un autre logis pour Gustave Grassan), en 1863 (conversion d'un bâtiment rural en magasin pour Gustave Grassan), en 1865 (construction d'un autre logis pour Louis Bigeard) et en 1866 (construction d'un autre logis pour Léon Sillon).

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates 1821, porte la date, daté par source
1844, daté par source
1859, daté par source
1863, daté par source
1865, daté par source
1866, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Gratesa, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Grassan Gustave, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Bigeard Louis, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Sillon Léon, commanditaire, attribution par source

Située au sud-ouest de la commune, non loin de la ville de Nogent-le-Rotrou et du Faubourg Saint-Martin, la ferme comprend deux bâtiments dissociés, organisés de manière perpendiculaire (en "L"), au nord d'une cour, fermée au sud par un mur. Le bâtiment nord-ouest abrite au moins trois ancien logis et des dépendances agricoles à usage d'étable et de grange-étable. A l'ouest, le premier corps est en rez-de-chaussée surmonté d'un étage carré et d'un comble ; les autres corps, sous le même toit, sont en rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît. Chaque logis, de dimensions restreintes, dispose d'une ou deux pièces (salle et chambre). Au centre de l'alignement, un pigeonnier à huit trous de boulins (deux fois quatre) est placé dans le comble de la grange-étable. Organisé en retour d'équerre à l'est du précédent, le second bâtiment abrite sous le même toit un logis (en rez-de-chaussée à comble à surcroît) et une grange-étable qui dispose d'un colombier de comble, également à huit trous de boulins (deux fois quatre). Accolés au mur de clôture de la cour, au sud, subsistent un puits à l'état de vestiges ainsi qu'un abreuvoir. Les murs sont en moellons de calcaire couverts d'un enduit à pierre vue ou plein ; les encadrements des baies et les chaînages d'angle en pierre de taille de calcaire. Les toits sont à longs pans couverts en tuile plate et interrompus par des lucarnes passantes en bâtière, également couvertes en tuile.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
Typologies fermes à logis multiples et à bâtiments dissociés en "L"
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir. 3 P 1809 à 3 P 1811. Matrices cadastrales.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir. 3 P 4763 à 3 P 4771. Plans cadastraux de 1811. par Terrier, ingénieur vérificateur ; Barberi, géomètre de 1ère classe ; Sortais, maire.

Documents figurés
  • Margon, La Fuye. Plan de localisation des parties constituantes de la ferme./Florent Maillard. (Parc naturel régional du Perche).

  • Plan cadastral napoléonien, commune de Margon, section D. 1811. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4768).

Bibliographie
  • Les noms des lieux-dits en Eure-et-Loir. Tome 23, canton de Nogent-le-Rotrou. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, E 2).

  • LEFEVRE, Édouard. Dictionnaire géographique des communes, hameaux, fermes, moulins, châteaux, maisons et chapelles du département d'Eure-et-Loir en 1856. Chartres : Société archéologique d'Eure-et-Loir, 2002. (fac-similé de l'édition de Chartres : Garnier, 1856).

    p. 411-413.
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent