Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : gare

Dossier IA28000197 inclus dans Bourg de Thiron-Gardais réalisé en 2014

Fiche

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées lampisterie, station de pompage
Dénominations gare
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Thiron-Gardais
Adresse Commune : Thiron-Gardais
Lieu-dit : Bourg
Adresse : Avenue de la Gare
Cadastre : 2014 ZB 180, 182
Précisions

La ligne de chemin de fer reliant La Loupe à Brou est inaugurée en 1899, date de la construction de l'ancienne gare et des bâtiments annexes (lampisterie, bureau de maintenance, station de pompage, toilettes). Si la ligne de voyageurs s'arrête en 1936 (reprise par un service d'autobus), le service marchandise perdure jusqu'en 1971 (démantèlement de la ligne et privatisation de la gare par la suite).

Au cours du quatrième quart du 20e siècle, la gare est transformée en habitation (nouveaux percements et agrandissement d'ouvertures).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1899, daté par source

Située au nord du bourg, la gare de Thiron-Gardais comprend quatre bâtiments :

- Le bâtiment principal abrite, au rez-de-chaussée, le hall à marchandise, le bureau du chef de gare et la salle d'attente des voyageurs. L'étage est réservé au logement du chef de gare.

- À proximité du bâtiment principal à l'ouest, se trouve la lampisterie et les toilettes.

- Un peu plus loin, à l'ouest, se situe l'ancienne station de pompage. L'eau provenant de la Thironne était pompée jusqu'au château d'eau (commune de Saint-Denis-d'Authou) pour alimenter les locomotives à vapeur.

- Au nord du bâtiment, de l'autre côté de l'ancienne voie de chemin de fer (démontée), se situe l'ancien bureau de maintenance de la ligne (séparé en bureau et atelier).

Les murs sont en moellons de grès en gros appareils jointoyés pour le soubassement et en tout-venant couvert d'un enduit plein (station de pompage) ou à pierre vue. Les encadrements des baies font alterner la pierre de taille calcaire (?) et la brique. La même pierre de taille est mise en œuvre en soubassement des chaînages d'angle et en bandeau de séparation entre le soubassement et l'élévation. Les toits sont à longs pans couverts en ardoise. Un auvent en ardoise est aménagé au nord pour protéger les marchandises.

Murs grès moellon enduit
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie thermique
États conservations bon état

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d´Eure-et-Loir, 5 S 242. Chemin de fer (commune de Saint-Denis-d’Authou).

  • Archives départementales d´Eure-et-Loir, 5 S 243. Chemin de fer.

Bibliographie
  • LECOMTE, Jacky. Le Perche de gare en gare. (Collection Mémoire en Images). Saint-Cyr-sur-Loire : Éditions Alan Sutton, 2002. 128p.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent