Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : laboratoire et maison du médecin de l'abbaye, actuellement maison

Dossier IA28000218 inclus dans Bourg de Thiron-Gardais réalisé en 2014

Fiche

Destinations maison
Dénominations laboratoire, maison
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Thiron-Gardais
Adresse Commune : Thiron-Gardais
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 16 rue de l'Étang
Cadastre : 1814 B2 134 Ancienne commune de Saint-Hilaire-des-Noyers. ; 2013 AB 26
Précisions

La partie la plus ancienne de ce bâtiment, au sud de l'ensemble, date probablement du 18e siècle, comme tendent à le montrer les ouvertures en arc segmentaire de la façade est. Construit dans la basse-cour de l'abbaye, il servait de laboratoire et de maison au médecin du monastère. L'entrée de la maison était initialement située sur le mur est de la maison de plain-pied. Dans la seconde moitié du 19e siècle, l'édifice a été agrandi au nord. Par la suite (avant 1900) l'ensemble a été rehaussé d'un niveau rendant l'édifice accessible depuis la levée de l'étang à l'est. La porte d'entrée, à l'encadrement en brique, a ainsi été transformée en fenêtre et l'accès à l'édifice déplacée sur le pignon nord.

Lors de sa réhabilitation, dans la seconde moitié du 20e siècle, le bâtiment a été remanié : agrandissements et nouveaux percements d'ouvertures, rabaissement d'un demi-niveau de l'avant-corps, remplacement des marches en pierre de l'escalier intérieur par des marches en béton.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Adossé à la levée de l'étang, le bâtiment s'élève sur trois niveaux : deux étages de soubassement et un rez-de-chaussée. À l'est, la façade est rythmée par cinq travées d'élévation. Le premier étage de soubassement était, à l'origine, occupé par des dépendances : fournil, écurie et celliers (du sud au nord). La cheminée et la voûte du four à pain sont toujours en place. Les pièces à vivre sont au deuxième étage de soubassement et au rez-de-chaussée. Au centre de la bâtisse, une porte placée sur un emmarchement à quatre degrés donne accès à un escalier intérieur droit qui dessert les niveaux supérieurs. Le rez-de-chaussée est accessible de plain-pied par une porte à l'encadrement en brique placée sur le pignon nord, via un petit escalier de cinq marches.

Les murs sont en moellons de grès (roussard), de silex et de calcaire couvert d'un enduit plein, abîmé par endroit laissant apparaître le nez des pierres. Côté est, le dernier niveau d'élévation est en pan de bois. La corniche moulurée (façade ouest et pignon sud), le bandeau séparant les deux étages de soubassement, les chaînages d'angle et les ouvertures sont en pierre de taille de calcaire, à l'exception de la partie basse des chaînes d'angle (en lien avec l'humidité du sol) et de quelques ouvertures en pierre de taille de grès roussard ou en brique (ouvertures).

Le toit est à longs pans et à croupe couvert en tuile plate ancienne.

Murs grès moellon enduit
silex moellon enduit
calcaire moellon enduit
terre pan de bois enduit
Toit tuile plate
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Énergies
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée
Protections inscrit MH, 2001/09/28
Précisions sur la protection

[...] les façades et toitures des bâtiments de communs appartenant à l'abbaye (boulangerie, moulin, maison du médecin laïc, étable) (cad. AB 26-34), [...] : inscription par arrêté du 28 septembre 2001 [...].

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 7524. Plan du cadastre de 1814 de l'ancienne commune de Saint-Hilaire-des-Noyers (section B2).

Bibliographie
  • GUILLEMIN, Denis. Thiron, abbaye médiévale. Fédération des amis du Perche, Montrouge : Imprimerie Typofilm, 1999 (Présence du Perche), 128 p.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent