Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : mairie (10 rue Nationale)

Dossier IA37004781 réalisé en 2011
Destinations mairie
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Reugny
Adresse : 10 rue Nationale
Cadastre : 2009 G 543

Sous la Révolution, la mairie est établie dans une salle du presbytère. A partir de 1801, elle va changer d'emplacement à de nombreuses reprises en fonction des municipalités, les maires successifs ayant pris l'habitude de louer à la commune une ou deux pièces de leur maison pour servir de mairie. A partir de 1844, une salle réservée à la mairie est située au premier étage du bâtiment servant au logement de l'instituteur et donnant sur la place de l'église.

La maison dans laquelle se trouve l'actuelle mairie a été construite dans la seconde moitié du 19e siècle. En 1909, la veuve Martin, propriétaire, lègue sa maison à la municipalité pour l'établissement d'une maison pour malades, vieillards et infirmes, en contrepartie de l'entretien de sa tombe. Lorsqu'elle décède en 1937, la commune accepte le legs. L'asile accueille en 1939 deux femmes âgées aux revenus modestes. La mairie s'y installe en 1952. Une partie du mobilier et des éléments de décor présents dans la mairie ont fait partie du legs.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

L'édifice est à étage carré et étage de comble, possédant un soubassement côté rue, construit en moellons enduits, en brique et pierre de taille (façade est, sur rue), et couvert d'un toit brisé en ardoise. La façade sur rue ordonnancée se développe par rapport à une travée centrale comprenant la porte d'entrée (rez-de-chaussée) et une baie (étage). Au rez-de-chaussée et à l'étage, se trouvent, de part et d'autre de cette travée centrale, deux baies jumelées. Deux balcons en fer forgé sont placés devant les baies jumelées de l'étage. La façade sur rue est décorée de motifs géométriques, réalisés en briques rouges et bleues. Le rez-de-chaussée est précédé d'une terrasse à laquelle on accède par à un escalier à deux montées, à double volée. L'étage de comble est éclairé, côté rue, par une lucarne à fronton cintré et deux lucarnes plus petites à oculus. Un cordon en pierre de taille et des chapiteaux placés dans les chaînes d'angles marquent la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage. Les chaînes d'angles et une corniche en pierre de taille sont présents sur les quatre façades.

Murs brique
enduit
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit brisé en pavillon
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Liste des objets mobiliers non étudiés

    Drapeau tricolore, auteur inconnu, coton, fil métallique : doré, 1887, l = 100 cm, la = 100 cm, inscription : Union musicale de Reugny Indre-et-Loire 1887.

    Drapeau tricolore, auteur inconnu, coton, fil métallique : doré, 1898, l = 83 cm, la = 83 cm, représentation : lyre, partition, feuilles de chêne, feuilles de laurier, inscription : Fanfare municipale de Reugny (Indre-et-Loire), 1898.

    Drapeau tricolore, auteur inconnu, coton, fil métallique : doré, argenté, limite 19e-20e siècle, l = 80 cm, la = 80 cm, représentation : fusils, cible, feuilles de chêne, feuilles de laurier, inscription : Société de tir de Reugny (I. et L.), travail, patrie.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. E dépôt 194 M 10.

Bibliographie
  • TRICOT, Louis. La commune de Reugny de 1795 à 1914. Notes dactylographiées, 1972.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud