Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : mairie et école publique primaire, actuellement mairie et maison

Dossier IA28000047 inclus dans Bourg de La Croix-du-Perche réalisé en 2013

Fiche

Destinations maison
Dénominations mairie, école
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Thiron-Gardais
Adresse Commune : La Croix-du-Perche
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 3 rue de l'Église
Cadastre : 1814 C2 271 ; 2013 AB 67

En 1878, la maison d’école, située à l’est du bourg, est jugée "insuffisante" et doit être remplacée d’urgence. L’année suivante, le Comte de Kerdréan, maire de la commune, vend à la municipalité une demeure lui appartenant pour en faire la maison d’école mixte et abriter une salle de mairie. Située directement au sud-ouest de l’église paroissiale, cette propriété semble être liée à l’ancien prieuré dépendant de l’abbaye de Thiron. Elle pourrait remonter, concernant les parties les plus anciennes, au plus tard au 18e siècle comme tend à le montrer une tourelle anciennement accolée à l’est du bâtiment et figurant en plan sur le cadastre de 1814 ainsi que sur les plans d’architecte.

En 1878, le conseil municipal charge M. Desmares, architecte à Brou, de dresser les plans de transformation de la propriété en maison d’école mixte et salle de mairie, ainsi que de rédiger le cahier des charges. Les travaux affectent la disposition des pièces (cloisonnement) mais également toutes les ouvertures (agrandissement et/ou nouveaux percements), la réfection des planchers, la clôture de la cour et sa division (cour des garçons, cour des filles). Peu de temps après l’aménagement de la mairie-école (date inconnue mais avant le 5 mars 1881, date du récolement et décompte des travaux), le conseil municipal charge en 1883 Jean-Marie Houvet, géomètre-arpenteur à Frazé, de dresser les plans et devis de la conversion d’une dépendance en chambre supplémentaire au logement déjà aménagé pour l’instituteur. Ces travaux, dont la réception définitive a lieu en 1887, sont réalisés par M. Cochery, entrepreneur à Luigny. En 1928, Lucien Wilhelm, architecte à Brou, dresse les plans de la surélévation du logement de l’instituteur ainsi que les plans d’un préau attenant aux cabinets. Approuvé par le conseil municipal, les travaux sont réalisés la même année par Joseph Jallet, entrepreneur à Montigny. Le même architecte dresse les plans d’un préau-réfectoire scolaire en 1932. Approuvé en 1939, le bâtiment se construit dans les années 1940 conformément au devis. Il est agrandi d’un nouveau corps de bâtiment peu de temps après 1946, date du projet d’aménagement d’une cantine scolaire, dressé par l’architecte Lucien Wilhelm. De nos jours, la mairie-école sert toujours de mairie mais la partie école et logement de l’instituteur sont privés (les enfants se rendent au groupe scolaire de Chassant pour y suivre leur instruction). Le préau-réfectoire scolaire sert actuellement de salle des fêtes.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1922, daté par source
Auteur(s) Auteur : Desmares, architecte, attribution par source
Auteur : Houvet Jean-Marie, géomètre, attribution par source
Auteur : Cochery, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Wilhelm Lucien, architecte, attribution par source

La mairie-école se situe à proximité immédiate de l’église paroissiale, au sud-ouest. Elle comprend trois corps de bâtiments formant un ensemble en "L". L’aile principale, comprenant deux corps alignés, présente une façade sur cour orientée à l’est. Le corps sud, s’élevant sur deux niveaux, accueillait la classe au rez-de-chaussée et une partie du logement de l’instituteur à l’étage (chambres et sanitaires). Ses façades est et ouest sont rythmées par trois travées d’ouvertures. Le corps nord, en rez-de-chaussée, abrite sous le même toit une partie du logement de l’instituteur (cuisine / salle à manger, chambre), ainsi que la salle de mairie. L’aile est ne comprend qu’un seul corps de bâtiment. En rez-de-chaussée, il abrite une ancienne dépendance transformée en chambre. Les murs du bâtiment sont en moellons de silex couverts d’un enduit plein. Les encadrements des baies et les chaînages d’angle sont en brique, ainsi que la corniche. Les toits à longs pans sont couverts en tuile plate.

A l’est du bâtiment, la cour, entourée d’un mur de clôture, est divisée en deux (cour des filles / cour des garçons). Un préau couvert d’un toit en appentis se trouve à l’est de la cour des garçons. Un second bâtiment, à l’ouest de la mairie-école, abrite la salle des fêtes (anciennement le réfectoire scolaire et un préau). Les murs sont en parpaing couvert d’un enduit et le toit à longs pans est couvert en éternit.

Murs silex moellon enduit
parpaing de béton
Toit tuile plate, matériau synthétique en couverture
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
toit en pavillon
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives communales de La Croix-du-Perche. Grands travaux.

  • Archives départementales d’Eure-et-Loir. 2 O 1129. Maison d’école et mairie. 1838-1932.

  • Archives départementales d´Eure-et-Loir. 3 P 6522 - 6529. Plans cadastraux de 1814.

(c) Parc naturel régional du Perche ; (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Maillard Florent - Casses Laetitia