Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : maison (3 rue du 8 mai 1945)

Dossier IA28000537 réalisé en 2016

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Brou
Adresse Commune : Frazé
Lieu-dit : Le Bourg
Adresse : 3 rue du 8 mai 1945
Cadastre : 1813 H 158 ; 2016 AB 84
Précisions

Cette maison semble dater du 16e siècle, comme tendent à le montrer l'escalier en vis en bois, ainsi que la charpente à double faîtage relié par une croix de Saint-André. À l'instar de nombreux bâtiments du bourg, les murs de façades ont été rehaussés d'environ un mètre à la fin du 18e ou au début du 19e siècle. Si l'enduit cache les murs en pan de bois, cette modification est visible au niveau de la charpente : ajout d'échantignolles plus larges et de jambes de force repoussant les pannes et sablières plus à l'extérieur, et adoucissant la pente de toiture. En 1813, le bâtiment appartient à Pierre Beaudouin, marchand à Frazé. Au cours du 19e siècle, une partie du bâtiment devient une épicerie. Elle sera tenue à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle par Alexandre Vallet. Les façades subissent une importante réfection dans les années 1960 ("pétrification" du pan de bois alors recouvert d'un enduit, création et/ou agrandissements d'ouvertures). Dans la seconde moitié du 20e siècle, le bâtiment devient un bar - épicerie - restaurant appelé "Au rendez-vous de Frazé". Suite à la cessation de l'activité, l'édifice redevient une maison.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Secondaire : limite 18e siècle 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Vallet Alexandre, commanditaire, (?), attribution par source
Personnalité : Beaudouin Pierre, propriétaire, attribution par source

La maison se situe au carrefour des rues des Essarts et du 8 mai 1945. Son pignon donne directement sur la rue du 8 mai 1945. Elle s'élève sur deux niveaux habitables : un rez-de-chaussée utilisé comme lieu de commerce, et un étage carré servant d'habitation. La partie nord (l'ancienne épicerie) possède un étage de soubassement servant de cave. Son rez-de-chaussée surélevé est accessible depuis le nord, par un emmarchement à cinq degrés. L'édifice conserve son escalier en vis en bois, placé dans une tour demi-hors-œuvre située sur la façade postérieure. Il permet l'accès à l'étage carré et au comble.

La structure en pan de bois du bâtiment est entièrement couverte d'un enduit plein. Les encadrements des baies sont en bois pour les plus anciens, ou en béton. Le toit à longs pans et à croupe est couvert en tuile plate.

Murs torchis pan de bois enduit
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvrements
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD d'Eure-et-Loir, 3 P 1265 - 1267. Matrices cadastrales.

    Archives départementales d'Eure-et-Loir : AD d'Eure-et-Loir, 3 P 1265 - 1267
Documents figurés
  • AD d'Eure-et-Loir, 3 P 6748 - 6766. Plan du cadastre de 1813.

    Archives départementales d'Eure-et-Loir : 3 P 6748 - 6766
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent