Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : maison de maître dite "la Grande Maison" et ferme du domaine

Dossier IA28000125 inclus dans Bourg d'Argenvilliers réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de notable
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées grange, écurie, étable, puits
Dénominations maison, ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Argenvilliers
Lieu-dit : Bourg
Adresse : rue de la Comtesse de Mons
Cadastre : 1811 H 37, 39, 40 ; 1992 G 24, 502
Précisions Communauté de communes du Perche

Cet ancien domaine, présent en plan sur le cadastre de 1811, semble remonter au 18e siècle comme le montrent certaines ouvertures en arc segmentaire à appuis moulurés (logis) ou en plein cintre (ancienne ferme). La ferme est agrandie d'une grange (n°5 sur le plan) en 1834 (date portée). Le logis semble avoir été repris au 19e siècle (toit en pavillon couvert en ardoise). Dans la seconde moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle, plusieurs remaniements affectent l'ensemble des bâtiments (agrandissement ou création de nouvelles ouvertures, emploi de la brique). Le domaine a ensuite été séparé en deux propriétés. Devenue habitation, la ferme a été très remaniée dans la seconde moitié du 20e siècle (percement de nouvelles ouvertures).

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates 1834, porte la date

Situé en continuité du bourg au nord-ouest, le domaine se compose de deux entités. - La maison de maître est accessible par un portail encadré de piliers en pierre de taille de grès (dit "roussard"). Le bâtiment comprend trois corps : le corps central encadré de deux pavillons saillants. Le corps central et le pavillon nord s'élèvent sur deux niveaux : un rez-de-chaussée et un étage carré. Le pavillon sud comprend un second étage carré. Les façades antérieures et postérieures sont respectivement rythmées par neuf et huit travées. - La ferme est également accessible par un portail encadré de piliers en brique. Plusieurs corps, organisés de manière perpendiculaire les uns par rapport aux autres, composent le bâtiment. La première aile, à l'ouest, comprend deux écuries, le logis et une grange-étable. Elle est en rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît. Deux ouvertures semblent d'origine en façade postérieure : une porte charretière en plein cintre donnant accès à la grange-étable, une porte piétonne surmontée d'un arc segmentaire à l'arrière du logis. L'aile nord semble abriter une ancienne grange-étable. Les ouvertures aux encadrements en brique correspondent à un remaniement postérieur à la construction. Enfin, la dernière aile, au sud-est, abrite une grange aux dimensions importantes. Elle ouvre au sud par un porche (de même type que les granges à porche que l'on trouve dans le Berry) et au nord par une porte charretière (qui porte la date de 1834). Les murs sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit plein (maison de notable), en partie disparu (aile ouest de la ferme) ou à pierre vue (aile nord et aile sud-est de la ferme). Les encadrements des baies sont en majorité en pierre de taille de calcaire, tout comme les chaînages d'angle et les jambes harpées (aile sud-est de la ferme). Les toits sont à longs pans et à croupe (maison de maître, aile nord de la ferme) couverts en tuile plate à l'exception du pavillon sud de la maison de maître, couvert en ardoise.

Murs calcaire moellon enduit partiel
silex moellon
Toit tuile plate, ardoise
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît, 1 étage carré, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
croupe
Typologies maison de notable
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 165 - 3 P 167. Matrices cadastrales.

Documents figurés
  • Plan de localisation des bâtiments de la maison de maître et de la ferme du domaine.

  • Cadastre de 1811, commune d'Argenvilliers, assemblage des sections H1 et G. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3573).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent