Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : maison

Dossier IA28000219 inclus dans Bourg de Thiron-Gardais réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées remise, portail
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Thiron-Gardais
Adresse Commune : Thiron-Gardais
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 18 place du Marché
Cadastre : 1814 B1 76 ; 2014 AB 280
Précisions

Cette maison a été construite au début du quatrième quart du 18e siècle pour François Gillot, un ancien élève du collège militaire. L'escalier a été réalisé par Louis Vallet en 1781, en atteste l'inscription "Fait par moy, Louis Vallet, ce 12 juillet 1781" gravée sur le limon en bois. En 1891, Louis Daullay achète la propriété (ou en hérite ?). Il fait transformer et agrandir en 1895 les ouvertures de la maison.

Dans le cadre de sa récente restauration, les ouvertures de la maison en façade principale ont été une nouvelle fois transformées, passant de la brique à l'alternance brique - pierre de taille calcaire.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates 1781, daté par source
1895, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Gillot François, commanditaire, attribution par source
Auteur : Vallet Louis, menuisier-ébéniste, signature
Personnalité : Daullay Louis, commanditaire, attribution par source

Cette maison se situe en limite de la place du Marché et de la rue du Commerce. Elle s'élève sur trois niveaux : un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un comble. De forme semi-circulaire, un emmarchement à quatre degrés permet l'accès à la porte d'entrée en façade principale (orientée au nord-ouest). Cette dernière s'ouvre sur un couloir de distribution (deux pièces au rez-de-chaussée et l'escalier tournant en bois desservant les étages supérieurs). La façade principale est ordonnancée à trois travées de trois ouvertures chacune. Trois lucarnes en bâtière à linteau cintré au nord-ouest et deux lucarnes à la capucine en bois au sud-est éclairent le comble.

Les murs sont en moellons de grès, silex et calcaire couverts d'un enduit plein lissé. Les encadrements d'ouvertures (sauf les lucarnes en bois) font alterner la pierre de taille calcaire et la brique. Les chaînages d'angle et la corniche en doucine sont en pierre de taille calcaire. L'emmarchement et la partie basse des chaînages d'angle et de l'encadrement de la porte sont en pierre de taille de grès ferrugineux (roussard). Les deux imposantes souches de cheminée sont en brique. Le toit est à longs pans couverts en tuile plate ancienne, à l'exception des jouées des lucarnes en ardoise.

Murs grès moellon enduit
silex moellon enduit
calcaire moellon enduit
Toit tuile plate, ardoise
Étages rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 2846 - 2850. Matrices cadastrales.

Bibliographie
  • GUILLEMIN, Denis. Thiron, abbaye médiévale. Fédération des amis du Perche, Montrouge : Imprimerie Typofilm, 1999 (Présence du Perche), 128 p.

(c) Parc naturel régional du Perche ; (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Maillard Florent