Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : moulin dit de Beaudolet (11 rue de Beaudolet)

Dossier IA28000178 réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Appellations moulin de Beaudolet
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées grange, remise
Dénominations moulin
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Margon
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 11 rue de Beaudolet
Cadastre : 1811 C 86 ; 1990 AB 21
Précisions commune fusionnée après inventaire Arcisses

Le moulin dit de Beaudolet est attesté dès 1575 (sous le toponyme de Beaudollé). Le bâtiment actuel semble dater de 1853, date à laquelle l'ancien moulin est reconstruit pour Auguste Gasselin. Le moulin, à l'origine destiné à la mouture du blé, est alors agrandi et devient une minoterie. La maison, également présente en plan à l'est du moulin, a été reconstruite au nord du moulin, également en 1853. En 1856, l'ensemble figure en plan dans le règlement d'eau du moulin voisin de La Vallée réalisé par l'ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées. A la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle, un bâtiment de grandes dimensions, à usage de grange-remise est construit en vis-à-vis du moulin à l'est.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle
Dates 1853, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Gasselin Auguste, commanditaire, attribution par source

Les trois bâtiments composant l'édifice se situent à l'ouest du bourg sur la rivière de la Cloche : - Le moulin comprend un rez-de-chaussée surélevé surmonté de deux étages carrés. Les élévations des murs gouttereaux, ordonnancées, sont rythmées par cinq travées. Les ouvertures sont quadrangulaires, à l'exception de quatre (deux par pignon), bouchées, semi-circulaires et en oeil-de-boeuf, qui éclairaient le comble. Les murs sont probablement en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit plein ; les encadrements des baies, les chaînages d'angle et la corniche moulurée, en pierre de taille de calcaire. Le toit est à longs pans couverts en tuile plate. - La maison du meunier, située directement au nord du moulin, est en rez-de-chaussée. Elle comprend une ou deux pièces (salle et chambre). Les murs sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit à pierre vue ; les encadrements des baies et les chaînages d'angle, en pierre de taille. Le toit est à longs pans couverts en tuile plate. - La grange-remise, de dimension importante, est maçonnée en brique. Son toit est à longs pans couverts en ardoise.

Murs calcaire
silex
brique
enduit
moellon
Toit tuile plate, ardoise
Étages rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée, élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
États conservations restauré, bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir. 3 P 1809 à 3 P 1811. Matrices cadastrales.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir. 3 P 4763 à 3 P 4771. Plans cadastraux de 1811. par Terrier, ingénieur vérificateur ; Barberi, géomètre de 1ère classe ; Sortais, maire.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 7 S 84. Règlement d'eau de la rivière de la Cloche, plans géométriques. 1834-1856.

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien, commune de Margon, section C. 1811. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4766).

  • Plan géométrique de la rivière de la Cloche. 1834. Par Lavie. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 7 S 84).

  • Plan du règlement d'eau de la rivière de la Cloche de 1856. Par l'Ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 7 S 84).

Bibliographie
  • Les noms des lieux-dits en Eure-et-Loir. Tome 23, canton de Nogent-le-Rotrou. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, E 2).

  • LEFEVRE, Édouard. Dictionnaire géographique des communes, hameaux, fermes, moulins, châteaux, maisons et chapelles du département d'Eure-et-Loir en 1856. Chartres : Société archéologique d'Eure-et-Loir, 2002. (fac-similé de l'édition de Chartres : Garnier, 1856).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent