Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : pont

Dossier IA28000540 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations pont
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Brou
Hydrographies Foussarde la
Adresse Commune : Frazé
Lieu-dit : Le Bourg
Adresse :
Cadastre :
Précisions

Présent sur le plan des seigneuries de Frazé, la Ferrière, le Châtellier et la Flohorie daté de 1767, le pont qui enjambe la rivière de Frazé (la Foussarde) et qui conduit du bourg de Frazé à Illiers menace de tomber en ruine en 1835. L'agent-voyer Joseph Valet est chargé de rédiger un devis et un cahier des charges pour la reconstruction de deux arches en maçonnerie - étant précisé qu'il remplacera un précédent ouvrage constitué de "planchers en bois". Les travaux sont attribués par adjudication au rabais à Basile Doirat, maçon à Thiron. Ils doivent être exécutés avant le 1er novembre 1835. Les matériaux à employer sont précisés : " [...] Les cailloux pour la construction du pont et de la chaussée seront extraits des carrières environnant Frazé et choisis parmi les plus forts pour la maçonnerie. Le sable sera pris à la mine de M. Baudoin sur le chemin de Frazé à l'Orme, il sera pur et graveleux, sans mélange de terre ni matière étrangère. La chaux sera prise aux fours de Montigny en Souancé, elle sera vive, bien cuite et non fusée. Le mortier sera composé de trois parties de sable et d'une partie de chaux noire mélangées et broyées sans addition d'eau autre que celle provenant de l'extinction. La maçonnerie sera faite à bain de mortier soufflant de toutes parties, les cailloux étant bien tassés, serrés et garnis. [...] "

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , (?)
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates 1835, daté par source
Auteur(s) Auteur : Doirat Basile, maçon, attribution par source
Auteur : Valet Joseph, agent voyer, attribution par source

Le pont se situe au nord du bourg, en prolongement de la rue du 19 mars 1962. Il est constitué de deux arches en plein cintre, dont l'encadrement est en pierre de taille de roussard (localement appelé "pierre de Saint-Denis" du nom de la commune où elle est extraite, Saint-Denis-d'Authou, distante d'une dizaine de kilomètres au nord-ouest). À l'ouest, les arches reposent sur une pile à bec également en pierre de taille de roussard. Le gros-œuvre est en moellons de silex et en pierre de taille de grison (vestiges de l'ancien pont). Le parapet, qui ne devait pas être maçonné à l'origine, est également en moellons de silex couvert d'un enduit à pierre vue.

Murs silex moellon enduit partiel
grison pierre de taille
Couvrements
Couvertures
Escaliers
États conservations bon état, restauré
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD d'Eure-et-Loir, 3 O NC 349-350. Voirie (1835-1935).

    Archives départementales d'Eure-et-Loir : 3 O NC 349-350
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent