Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg : presbytère

Dossier IA37005189 réalisé en 2009

Fiche

Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Canton de Bléré
Adresse Commune : Luzillé
Lieu-dit : Bourg
Cadastre : 2009 OH 1322 OU 172 A VERIFIER

En 1849, le conseil municipal envisage la construction d'un nouveau presbytère pour remplacer l'ancien qui menace ruine. Un devis est réalisé par Boutier, agent-voyer, le 31 mars 1849. Il prévoit la construction d'une bâtiment de 5,40 m sur 5 m rue de Chenonceaux. Ce bâtiment n'est pas construit, et il faut attendre 1862 pour qu'un nouveau presbytère soit effectivement bâti à l’emplacement prévu, selon les plans dressées par l'agent-voyer Alizon le 30 avril 1861. Les travaux ont été réalisés par François Picard, entrepreneur demeurant à Loches suivant le procès verbal d’adjudication du 29/09/1863 approuvé le 14 octobre 1863. Jusqu'en 1906, le curé de la paroisse de Luzillé logeait dans le presbytère situé rue de Chenonceaux. Le conseil municipal du 17 mars 1907 ayant constaté l'abandon du presbytère par le desservant, le bâtiment revient à la commune. En 1909 le doyen de la paroisse, curé de Bléré, achète un autre bâtiment ancien en centre bourg pour y établir un presbytère. En 1955, ce bâtiment est donné à l'association diocésaine. De 1980 à 1992 les Frères missionnaires des campagnes y établissent un prieuré. En 1996, la commune rachète le bâtiment à l'association diocésaine de Tours qui, après travaux, devient l'actuelle maison des associations.

Période(s) Principale : 19e siècle, 3e quart 19e siècle

Le bâtiment est orienté est-ouest, avec la façade antérieure au sud. Il mesure 11,30 mètres sur 8 et comprend un étage carré. Le toit à longs pans et pignons découverts est couvert en ardoise. La façade antérieure est en pierre de taille, les autres en moellons enduits. Les baies du rez-de-chaussée sont cintrées et surmontées de larmiers moulurés en arc segmentaire, tandis que les baies de l’étage sont surmontées de larmiers rectilignes à retour. Les cheminées sont adossées aux deux pignons. Le rez-de-chaussée comprend quatre pièces distribuées par un corridor central au fond duquel se trouve l’escalier à retour en charpente ; L’étage comprend un palier central desservant quatre chambres.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvrements
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours, en charpente
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbal de réception définitive des travaux du presbytère, signé par Auguste Alizon, architecte-voyer, 21 août 1866. Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O.

    Archives départementales d'Indre-et-Loire : 2 O
Bibliographie
  • DEROUET, James. Luzillé, village de Touraine. s.l. : s.d. [ouvrage édité à compte d'auteur vers 1980].

    p.164-168
Périodiques
  • Luzillé aujourd'hui. Bulletin municipal, n°15, septembre 2011, p. 9.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Martine Lainé

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.