Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourges : fontaine dite de Bourdalouë

Dossier IM18001510 réalisé en 2011
Dénominations fontaine
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Bourges
Adresse : place Marcel-Plaisant

Le 2 avril 1870, le Conseil Municipal de Bourges accepte le projet dressé et présenté par l'architecte diocésain Émile Joseph Tarlier (1825-1902), lauréat du concours organisé pour édifier une fontaine sur la place de l'Arsenal (maintenant place Marcel-Plaisant), et répondre ainsi au testament olographe rédigé le 16 mai 1868 par l'ingénieur Paul-Adrien Bourdalouë (1798-1868).

Les deux vasques sont données par Madame Bourdalouë (fonte de Desforges et Festugière, maîtres de forge en Haute-Marne) afin de compléter le legs insuffisant. Les vasques sont exécutées par la fonderie Ducel installée à Pocé-sur-Cisse (37), le groupe de la borne-fontaine est sculpté par Marie-Auguste Martin et fondu par les usines de Mazières (Cher).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1890
Auteur(s) Auteur : Martin Marie-Auguste,
Marie-Auguste Martin (1828 - 1910)

Né à Dun-sur-Auron, élève de François Rude et François Jouffroy à l'École des Beaux-Arts de Paris. Il expose au Salon de 1852 à 1859, puis en 1890 et 1891.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur
Auteur : Tarlier Émile Joseph,
Émile Joseph Tarlier (1825 - 1902)

Tarlier Émile Joseph (1825-1902), né à Montpellier. Architecte diocésain. Inspecteur des édifices diocésains de Bourges à partir du 31 décembre 1852, également inspecteur des travaux de restauration de l'hôtel Jacques-Cœur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Ducel Jean-Jacques,
Jean-Jacques Ducel (1801 - 1877)

Fonderie d'art installée à Pocé-sur-Cisse (Indre-et-Loire) ; elle devient la fonderie Ducel après son rachat en 1829 par Jean-Jacques Ducel qui en est le dirigeant, avec son fils Gustave, jusqu'à sa mort en 1877. En 1878, les modèles sont rachetés par la fonderie du Val d’Osne (Haute-Marne).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur
Auteur : Usines de Mazières,
Usines de Mazières (1854 - 2002)

L'usine de métallurgie est créée à Bourges en 1854 par Louis Léonce-Melchior de Voguë, maître de forge, le long du canal du Berry. Les productions sont des fontes pour les charpentes, les ponts et la marine (halles Saint-Bonnet à Bourges, halles de Baltard à Paris, pont de Suresnes, pont de la Guillotière à Lyon). L'entreprise abandonne la fonte en 1966 pour se consacrer à la fabrication de l'acier. Elle cesse toute activité de fonderie en 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur

La place Marcel-Plaisant présente une composition de fontaines : la fontaine principale, placée au centre d'un bassin circulaire et une borne fontaine surmontant un petit bassin oblong.

La fontaine est composée de trois griffons surmontés de deux vasques formant le motif central et couronnée par un enfant retenant un cygne. La borne fontaine en pierre est ornée d’un groupe représentant deux amours chevauchant et entourés de dauphins.

Catégories sculpture
Matériaux fonte de fer
pierre
Mesures la : 159.0 centimètre
pr : 60.0 centimètre
Précision dimensions

Dimensions non prises pour la fontaine.

Iconographies griffon myth.
enfant
cygne
amour
dauphin
Inscriptions & marques marque de fondeur, sur l'oeuvre, en relief
inscription concernant le donateur
Précision inscriptions

Sur la fontaine, marque de fondeur : J.J. DUCEL ET FILS (sur la plinthe d'une des sculptures de griffon) - Sur la borne-fontaine, marque de fondeur : MAZIERES (sur la plinthe à gauche) et inscription : LEGS / DE PAUL ADRIEN BOURDALOUE / ADJOINT AU MAIRE (devant sur le socle).

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

L'ensemble a été restauré en 2009.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Chambrion Matthieu - Jouanneaux Françoise