Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Internat dit de Vauvert du lycée de jeunes filles de Bourges, actuellement Lycée Marguerite de Navarre

Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : 41 médaillons de femmes célèbres

Dossier IM18001402 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations médaillon
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Bourges
Adresse : 50 rue de Vauvert

A l'occasion de la construction de l'internat du lycée de jeunes filles de Bourges, l'architecte des Bâtiments civils et des Palais Nationaux Jacques Barge a proposé l'intervention de Jean et Jacqueline Lerat pour réaliser un décor d'architecture à médaillons voulant ainsi "continuer les principes décoratifs de la Renaissance". Les artistes ont été agréés le 11 février 1952 pour exécuter 41 médaillons représentant les portraits de femmes célèbres, sélectionnées en vertu des critères suivants : les femmes d'action, les féministes, les patriotes, les éducatrices, les scientifiques, les artistes, les littéraires, les sportives, etc.

La somme attribuée pour cette œuvre était de 1 500 000 francs.

Dates 1952, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lerat Jacqueline,
Jacqueline Lerat

Jacqueline Lerat travaillait avec son mari Jean Lerat.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
créateur, attribution par source
Auteur : Lerat Jean, créateur, attribution par source

Cette œuvre est un ensemble de 41 médaillons en grès céramique représentant des portraits de femmes célèbres. Au portrait des femmes sont associés leur nom, date de naissance et de décès. D'après les sources, un médaillon mesure environ 75 cm de diamètre.

Catégories céramique
Matériaux grès céramique
Iconographies femme, portrait, en médaillon
Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, sur l'oeuvre
États conservations bon état

Contexte initial de la commande artistique

maîtrise d'ouvrage Etat
Procédure de la commande un pour cent
Forme de la commande artistique directe

Les façades de l'ancien internat sont inscrites au titre des Monuments historiques par arrêté du 28 juin 2001.

D'autre part, depuis le 26 mars 2013 le Lycée Marguerite de Navarre est labellisé "Patrimoine du XXe siècle" par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Statut de la propriété propriété de la région
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Relevé des 41 médaillons de l'internat de Marguerite de Navarre (d'est en ouest, sur la façade nord de l'internat)

    Les 41 médaillons :

    Simone Weil 1909-1942

    Anna de Noailles 1876-1933

    Marguerite Audoux 1863-1937

    Georges Sand 1804-1876

    Germaine de Stael 1766-1817

    Marie de La Fayette 1634-1692

    Marie de Sévigné 1626-1696

    Marguerite de Navarre 1492-1549

    Christine de Pisan 1363-1431

    Lili Boulanger 1893-1918

    Sarah Bernhardt 1844-1923

    Berthe Morisot 1841-1895

    Marie Champmeslé 1642-1698

    Emilie Du Chatelet 1706-1749

    Sophie Germain 1776-1831

    Clémence Royer 1830-1902

    Marie Curie 1867-1934

    Blanche de Castille 1188-1252

    Jeanne de France 1464-1505

    Françoise de Maintenon 1635-1719

    Henriette Campan 1752-1822

    Julie Favre 1834-1896

    Pauline Kergomard 1858-1925

    Isaure Schefer 1846-1914

    Sainte Geneviève 420-512

    Jeanne d'Arc 1412-1431

    Louise de Bettignies 1880-1918

    Odette Brouillet 1899-1947

    Albertine Necker 1766-1846

    Flora Tristan 1803-1844

    Rosa Bonheur 1822-1899

    Maria Verone 1874-1938

    Louise de Marillac 1591-1662

    Jeanne Jugan 1792-1879

    Marie Harel 1761-

    Marie Talbot 1799-1881

    Louise Michel 1833-1905

    Jeanne Dieulafoy 1851-1916

    Jeanne Lanvin 1867-1946

    Maryse Bastié 1898-1952

    Suzanne Lenglen 1899-1938

  • Thématique des médaillons du lycée de jeunes filles de Bourges (transcription d'un document conservé aux archives nationales [AN19880466/19])

    Thématique des médaillons :

    Les femmes d'action :

    • Louise Bourgeois (1ère femme médecin, médecin de Marie de Médicis)
    • Louise de Marillac (fondatrice avec Monsieur Vincent des Filles de la Charité)
    • Marie Brizard (Chef d'industrie)
    • Jeanne Jugan (Fondatrice des Petites Soeurs des Pauvres)
    • Marie Harel (Fermière normande, inventrice du camembert)
    • Mme Cognacq-Jay
    • Mlle Deutsch de la Meurthe
    • Jeanne Lanvin
    • Hélène Boucher

    Les féministes :

    • Christine de Pisan
    • Mme Necker de Saussure
    • Louise Michel
    • Maria Vérone

    Les patriotes :

    • Sainte Geneviève
    • Jeanne d'Arc
    • Louise de Bettignies
    • Odette Brouillet (Ancienne élève du lycée morte en déportation)

    Les éducatrices :

    • (3) contemporaines, choix en instance
    • Pauline Kergomard (Fondatrice des école maternelles)
    • Madame Campan
    • Madame de Maintenon
    • Madame de Lambert
    • Blanche de Castille

    Les scientifiques :

    • Madame du Chatenet
    • Sophie Germain
    • Clémence Royer
    • Marie Curie

    Les artistes :

    • Madame Vigée-Lebrun
    • La Champmesle
    • La Malibran
    • Marie Talbot (artiste locale)

    Les littéraires :

    • Marguerite de Navarre
    • Madame de La Fayette
    • Madame de Sévigné
    • Madame de Stael
    • Flora Tristan (Ecrivain et féministe)
    • George Sand
    • Séverine
    • Marguerite Audoux (Berrichonne)
    • Simone Weil (Ex-professeur de philosophie au lycée de jeunes filles de Bourges)

    [le choix définitif souligné par nos soins]

  • Note concernant les travaux de décorations exécutés au titre du 1% au Lycée de jeunes filles de Bourges (AN 19880466 art.19)

    Extrait :

    "Les artistes - Jean et Jacqueline LERAT - installés à La Borne, dans l'atelier qu'occupa le potier Paul Beyer, travaillent dans l'esprit et les méthodes de la vieille poterie locale. Jusqu'à lors ils se sont consacrés à l'exécution de pièces décoratives, mais ils s'orientent de plus en plus vers l'Art Architectural.

    Les pièces qu'ils tournent et modèlent sont cuites en pleine flamme à haute température (jusqu'à 1.280 degrés), en fin de cuisson, ils jettent du gros sel dans le foyer, et sous l'action de la chaleur les surfaces émaillées se parent d'un luisant savoureux.

    Les grès au sel ainsi obtenus revêtent des tons sobres (gris, bruns, noirs, rouges) très séduisants et décoratifs."

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN 19880466 art. 19. Projets Jacqueline et Jean Lerat, Henri Malvaux, Marcel Gili, décoration pour le lycée de jeunes filles de Bourges, Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture, 1951-1960.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Quillivic Claude - Fouré Céline