Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Brosse : ferme

Dossier IA28000115 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées logement, grange, écurie, étable, toit à porcs, pigeonnier, hangar agricole, séchoir, chenil
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Brunelles
Lieu-dit : La Brosse
Cadastre : 1811 B 188 ; 1992 B 100
Précisions commune fusionnée après inventaire Arcisses

Cette ferme conserve des bâtiments datant probablement du 18e siècle, tels que l'ancien logis, l'écurie et le toit à porcs. Au cours de la seconde moitié du 19e siècle, la ferme est agrandie et modifiée (construction du hangar, du séchoir, de la grange et des étables fermant la cour à l'est). Le nouveau logis, le chenil et le pigeonnier datent de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle, tout comme les ouvertures la façade de l'écurie (ouvertures en brique).

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle

Cette ferme isolée se situe à une cinquantaine de mètres au nord du lieu-dit "la Cour aux Prêtres". Elle comprend un bâtiment principal constitué de trois ailes, et un petit bâtiment isolé au sud-ouest à usage de remise et de pigeonnier, délimitant une cour ouverte : - Le bâtiment principal comprend trois ailes. L'aile nord-ouest se compose de trois corps (d'ouest en est) : le chenil, le logis et le troisième corps abritant sous le même toit l'ancien logis, l'écurie, le hangar et le séchoir. Le logis, à un étage carré, présente une façade principale orientée au sud et ordonnancée à trois travées. Le troisième corps accolé à l'est est en rez-de-chaussée, surmonté d'un comble à surcroît. Les ouvertures sont quadrangulaires, à l'exception des deux fenêtres de l'écurie surmontées d'arcs en anse de panier. Le hangar et le séchoir, qui conserve un meuble destiné au séchage des fromages, sont bardés de planches de bois. L'aile orientale comprend une grange et une étable. L'aile sud abrite une seconde étable et le toit à porcs. Laissée à l'abandon, cette partie des dépendances menace ruine. Les ouvertures sont quadrangulaires. - Le bâtiment isolé au sud-ouest, à fonction de remise et de pigeonnier, a conservé l'ensemble de ses niches ainsi que les rabats pour empêcher les pigeons de ressortir. L'ensemble des murs est en moellons de calcaire et de silex, couverts d'un enduit plein (nouveau logis et ancien logis) ou partiel. Les encadrements des baies et les chaînages d'angles du logis, du chenil, de la remise et du pigeonnier font alterner la pierre de taille de calcaire et la brique. Les encadrements des baies et les chaînages d'angles des autres bâtiments sont en pierre de taille de calcaire, à l'exception de quelques ouvertures en brique. Les corniches sont en pierre de taille de calcaire en doucine (nouveau logis) ou en brique. Les toits sont à longs pans et à croupes (nouveau logis) couverts en ardoise (nouveau logis) ou en tuile plate.

Murs calcaire
silex
enduit
moellon
Toit tuile plate, ardoise
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
Typologies ferme, logis indépendant (maison à étages), cour ouverte en "U", parties constituantes à façade sur gouttereau accolées en "U"
États conservations inégal suivant les parties, menacé
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 à 3 P 3865. Plans cadastraux de 1811.

Documents figurés
  • Brunelles, La Brosse. Plan de localisation des bâtiments de la ferme/ Florent Maillard. (Parc naturel régional du Perche).

  • Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section B. La Brosse et La Cour aux Prêtres. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 - 3865).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent