Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Brouard : ferme

Dossier IA37004833 réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Neuillé-le-Lierre
Lieu-dit : Brouard
Cadastre : 1819 A2 233, 236 ; 2011 ZH 30

Brouard est un ancien fief relevant du marquisat de Château-Renault. La métairie de Brouard est composée en 1494 d'une maison, grange et têt à bêtes. A la mort de Louis de Lavardin, vers 1555, la métairie est détachée du fief au profit d'Antoine de Lavardin, seigneur de Ranay et Boissay. La métairie passe ensuite par alliance dans la famille de Préaux. Au début du 17e siècle, elle est vendue aux religieuses de l'abbaye de Notre-Dame de la Viriginité aux Roches-l'Évêque, qui la conserve jusqu'en 1791, époque à laquelle elle est vendue comme bien national. Le corps de bâtiment au nord-ouest de la cour pourrait remonter au 16e siècle (corbeaux de cheminée, évier, placard dans le logis). Le bâtiment en retour d'équerre, abritant les étables, semble avoir été construit au 19e siècle. Une maison a été construite en 1857 (logis actuel, restauré en 2003).

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 19e siècle
Dates 1857, daté par source, daté par travaux historiques

Le corps de bâtiment au nord-ouest de la cour, abritant le logis primitif et la grange, est construit en moellon et pierre de taille (chaînes d'angle, encadrements des baies) et couvert d'un toit à longs pans. Un escalier en pierre le long de la façade du logis permettait à l'origine l'accès à un grenier par une lucarne, aujourd'hui disparue. A l'intérieur, le logis a conservé quelques éléments d'origine : corbeaux de cheminée dans le mur pignon, pierre d'évier et placard dans le mur gouttereau entre la porte d'entrée et la fenêtre donnant sur cour, mur gouttereau opposé aveugle. Les étables, placées en retour d'équerre, sont construites en moellon enduit avec encadrement des baies en pierre de taille et brique et couvertes d'un toit à longs pans en tuile plate. Une lucarne interrompant l'avant-toit couverte d'un toit à deux pans en tuile plate, permet l'accès au grenier depuis l'extérieur. Le logis actuel est recouvert d'un crépi et couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique.

Murs enduit
crépi
moellon
Toit tuile plate, tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 1725. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues sur les matrices cadastrales.

Documents figurés
  • Neuillé-le-Lierre, plan cadastral dit cadastre napoléonien. 1819. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P2 166).

Bibliographie
  • CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud