Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cale dite cale abreuvoir simple de la rue de la Vienne (port de Candes)

Dossier IA37005156 inclus dans Port dit port de Candes réalisé en 2010

Fiche

Précision dénomination cale abreuvoir simple
Dénominations cale
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Chinon
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Candes-Saint-Martin
Adresse : rue de la Vienne

En 1864, les sieurs Muray et Cottereau, carriers et marchands de pierres, se plaignent d'être dans l'impossibilité de charger leur marchandise en bateaux par suite de l'ensablement du port de Montsoreau. Ils demandent l'autorisation de former un quai provisoire avec des déchets de carrières entre la rue de la Tourelle (actuelle rue de la Vienne) et la limite de commune Candes/Montsoreau. Le projet proposé est accepté par décision préfectorale en 1866 mais abandonné par la suite. Il semble néanmoins que, durant plusieurs années, les carriers déposent régulièrement des débris de carrières au droit de la rue de la Tourelle. Le projet est repris en 1869 par le conseil municipal. Il s'agit de rectifier la rive et de faciliter l'accès à l'eau sur une longueur d'environ 400 mètres. L'ensemble n'est pas réalisé mais l'actuelle cale abreuvoir simple correspond peut-être à un début d'exécution.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Située rive gauche, en aval du village et à l'extrémité de la rue de la Vienne (anciennement rue de la Tourelle), la cale mesure six mètres de large sur 40 mètres de long. Elle est orientée vers l'aval. L'ouvrage a été restauré au milieu des années 1990 : le perré n'a pas été maçonné (il est végétalisé).

Murs pierre
Typologies cale abreuvoir simple : cale à pente parallèle au fleuve, orientée vers l'aval ou vers l'amont

Numéro de l'ouvrage dans la base Diren : 37042-10.

Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie