Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Chouzé)

Dossier IA37005144 inclus dans Port dit port de Chouzé réalisé en 2010

Fiche

Précision dénomination cale en tablier à quai incliné
Dénominations cale
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Bourgueil
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : Chouzé-sur-Loire
Adresse : quai des Sarrazins

Au début du XIXe siècle, le bourg de Chouzé est équipé de deux petites cales opposées (type cale abreuvoir double à tablier haut) situées au niveau de l'église. Cet état est bien visible sur le cadastre napoléonien de 1830. En 1841, lors de la réfection du port de Chouzé, l'ingénieur Cormier propose de conserver la cale aval et d'appuyer en amont un avant port de 240 mètres de développement. La plate-forme (ou tablier) de cet avant port doit être dressée suivant une pente longitudinale de 0,015 m pm avec une pente transversales pour que les eaux fluviales puissent s'écouler vers la Loire. Le projet comprend également l'établissement de trois escaliers d'un mètre de large (distants de 60 mètres les uns des autres) et la fixation de huit anneaux pour amarrer les bateaux. Les travaux sont réalisés en 1841 et 1842 par l'ingénieur Cormier.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1841, datation par source
Auteur(s) Auteur : Cormier, ingénieur, attribution par source

Située sur la rive droite, vis à vis de la partie amont du bourg, la cale en tablier à quai incliné mesure quinze mètres de large sur environ 250 mètres de long. Son tablier est légèrement incliné et elle est équipée d'organeaux et d'escaliers dans les perrés haut et bas.

Murs pierre
Typologies cale en tablier à quai incliné : pavement en pente douce vers le fleuve ne descendant pas jusqu'à l'eau car relayé par un petit mur de quai incliné qui plonge dans l'eau

Numéro de l'ouvrage dans la base Diren : 37074-1.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Document imprimé avec ajouts à l'encre, 1912. Par Seignobos (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2056). (cf. illustration n° IVR24_20113702761NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section G 2, Ech. 1/1250e, 1830, détail. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/074/14). (cf. illustration n° IVR24_20113702756NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie