Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle de chanoines, actuellement maison (7 rue de la Collégiale)

Dossier IA28000370 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Genre de chanoines
Appellations bourg saint-Jean
Dénominations chapelle, maison
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Lieu-dit : Adresse : 7 rue de la Collégiale

La localisation comme la forme de l’édifice permettent de le rapprocher de l’église Saint-Jean. Située en face du château, la collégiale est attestée dès la fin du 11e siècle, elle est incendiée en 1568 puis reconstruite durant la première moitié du 17e siècle. Elle est définitivement détruite en 1793. La forme comme l’orientation du bâtiment n’étant pas sans rappeler celle d’une chapelle orientée ou d'une chapelle rayonnante, il est possible que celle-ci soit le dernier vestige de l’ancienne collégiale. Elle aurait alors compté parmi les sept chapelles de la collégiale Saint-Jean. Néanmoins, il est certain que la façade de l’édifice date du 19e-20e, compte-tenu de ses marqueurs stylistiques (pignon néo-gothique, fenêtre en brique).

Période(s) Principale : 12e siècle , (?)
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

L’édifice est composé d’un bâtiment rectangulaire et d’une abside semi-circulaire orientée. Il est accoté au nord et au sud par deux petits bâtiments rectangulaires, dont un garage côté nord. Le bâtiment principal possède un mur pignon sur rue, il est doté de deux niveaux d’élévation prenant place sous un pignon. La porte d’entrée est percée sous un arc en accolade surmonté d’un gâble. Celui-ci est mouluré d’un tore reposant sur des chapiteaux dont les corbeilles sont sculptées de feuilles. Le gâble est couronné d’un chou frisé. L’embrasure de la porte est moulurée d'un cavet tandis que le chambranle prend la forme d’un bandeau. L’unique fenêtre est dotée d’un encadrement en brique. Coté est, l’abside se compose d’un niveau d’élévation sous une corniche moulurée d’un tore et d’une scotie. Une niche est percée sous un arc plein-cintre reposant sur des pilastres cannelés. L’ensemble est construit en moellons de calcaire et de silex. Le toit est à deux pans et croupe ronde, il est couvert de tuiles plates.

Murs calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toit tuile
Couvrements
Couvertures toit à deux pans pignon découvert
toit à deux pans croupe ronde
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Bibliographie
  • DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895.

    charte II (1088-1099)
  • FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre d'histoire, 2001. (fac-similé de l'édition de 1838).

    p.182
  • MERLET, Lucien. Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, Eure-et-Loir, série B. Chartres : Impr. Garnier, 1890.

    B 2497 (1570-1570)
  • MERLET, Lucien. Inventaire sommaire des archives départementales d'Eure-et-Loir, série G. Chartres : Impr. Garnier, 1890.

    G3481 (1603.1655).
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien