Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Jean (Ile-Saint-Jean)

Dossier IA37005627 inclus dans Amboise : quartier de l'Île Saint-Jean réalisé en 2006

Fiche

Vocables Saint-Jean
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Amboise - Amboise
Adresse Commune : Amboise
Adresse : Ile-Saint-Jean

La chapelle Saint-Jean est construite sur l'île éponyme. Son style de voûtement, appelé Plantagenêt, se caractérise par des voûtes bombées à nervures, marquant la transition entre l'époque romane et l'époque gothique. On peut donc supposer qu'elle fut élevée à la fin du XIIe siècle.

Période(s) Principale : limite 12e siècle 13e siècle

De plan rectangulaire, avec un chevet plat, elle mesure 18 m de long sur 7 m de large. L'édifice est épaulé de quatre contreforts sur chacun de ses murs gouttereaux. Une porte murée ouvrait au nord. Au sud, le mur est percé par une étroite fenêtre. Un logis, dont les rampants du toit ont laissé des traces sur les murs, y était adossé. Une autre fenêtre (hagioscope ?) permettait la communication du logis avec la chapelle. La façade d'entrée présente une porte en plein cintre surmontée d'un tore et une fenêtre cintrée romane. Le chevet est éclairé par trois baies surmontées de tores épais, à l'intérieur comme à l'extérieur. À l'intérieur, les voûtes d'ogives à huit voûtains sont divisées en trois travées. Chaque nervure est soulignée d'un gros tore. La clef de voûte de la première travée à l'est, du côté du chevet, est sculptée de l'Agneau avec la croix et la banderole ; la seconde est ornée d'un saint Pierre avec ses clefs ; et la troisième reçoit le Sauveur. Les ogives naissent de culots figurés au sujet divers.

Murs pierre de taille
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives bombée
Couvertures toit à deux pans
pignon découvert
Techniques maçonnerie
sculpture
Représentations saint Pierre Christ
Précision représentations

La croix ; L'agneau ; Le Sauveur.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1937/10/22
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Gaugain Lucie