Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Châteauroux : église Saint-Christophe, verrières

Dossier IM36002063 réalisé en 2009

Fiche

Voir

Dénominations verrière
Aire d'étude et canton Département de l'Indre - Châteauroux-Ouest
Adresse Commune : Châteauroux
Adresse : place Saint-Christophe

Église paroissiale Saint-Christophe : Édifiée dans la seconde moitié du 19e siècle près de l’emplacement d’une église du 15e , détruite suite à l’aménagement du carrefour des routes de Blois et de Tours, Saint-Christophe fut partiellement restaurée et réaménagée dans les années 1920 et 1930. C’est au cours de cette période qu’elle reçut la série de vitraux de Louis Balmet, qui font aujourd’hui tout l’intérêt de cet édifice néo-gothique. Celui-ci se compose d'une nef à deux bas-côtés, séparée du chœur par un transept dont les bras se terminent en abside. A l'est, un déambulatoire permet d'accéder à une profonde chapelle axiale, également terminée par une abside semi-circulaire. Les vitraux : L'église Saint-Christophe comporte 38 verrières, dont 26 sont figurées et 12 composées de verre cathédrale coloré, disposées dans les baies hautes de la nef (non étudiées ici). Parmi les verrières figurées, quatre ont été créées en 1857, soit immédiatement après la construction de l'église, par le peintre verrier clermontois Etienne Thévenot. Une cinquième verrière a été installée à la fin du 19e siècle par Charles Jurie, de Bourges. Les 21 autres verrières ont été créées de 1925 à 1936 par Louis Balmet, peintre verrier à Grenoble, sur des cartons du peintre Georges-Louis Claude, suite à une commande de l'abbé Paviot, curé de la paroisse Saint-Christophe et fondateur d'un pèlerinage d'automobilistes très suivi, qui souhaitait que son église soit dotée de vitraux "modernes", tant par leur style que par leur iconographie. Les premiers vitraux créés par Claude et Balmet, dont les cartons ont été exposés lors de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925, ont été installés dans la chapelle absidiale et illustrent la vie de saint Christophe, et saint Christophe protégeant les voyageurs. Le programme se prolonge ensuite dans le déambulatoire par des verrières installées en 1932, consacrées aux saints auxiliateurs, dont fait partie saint Christophe, et par d'autres scènes "contemporaines", illustrant les domaines dans lesquels s'exerce la protection tutélaire du saint (soldats, chasseurs, sportifs, aviateurs, marins, alpinistes, etc.). Enfin, de 1932 à 1936, Balmet crée 10 verrières illustrant des épisodes de l'Ancien et du Nouveau Testament, destinées aux bas-côtés de la nef.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Thévenot Etienne-Hormidès
Auteur : Jurie Charles
Auteur : Balmet Louis
Catégories vitrail
Matériaux verre translucide
plomb
Précision dimensions

Dimensions approximatives.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Rencontre avec le Patrimoine Religieux - Geneste Olivier