Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chaumont-sur-Loire : parc et jardin d'agrément du château

Dossier IA41000868 inclus dans Château de Chaumont-sur-Loire réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Domaine régional de Chaumont-sur-Loire
Parties constituantes non étudiées allée, allée cavalière, jardin potager, passerelle, glacière, cascade, bassin, mail, orangerie
Dénominations jardin d'agrément, parc, petit parc
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Montrichard
Hydrographies Loire (la)
Adresse Commune : Chaumont-sur-Loire
Adresse : Le château
Cadastre : 2016 AD 262 ; 2016 AE 119 à 120 ; 122 à 125 ; 127 ; 195 ; 197 à 198 ; 2016 ZB 1

Le château actuel date de la fin du 15ème siècle. Il a fait l'objet de nombreux réaménagements au cours du 19ème siècle. Un premier parc, dont certaines essences subsistent encore, est conçu par le comte d'Aramon qui devient propriétaire du domaine en 1833. A partir de 1877, le prince de Broglie et sa femme, nouveaux propriétaires, décident de moderniser le château, de créer un parc paysager ainsi que des écuries luxueuses et déplace l'église du village. Dans les années 1880, les propriétaires entreprennent la refonte complète de leurs terres (2500 ha) et chargent Henri Duchêne de dessiner en 1884 un vaste parc paysager. Le potager, dont subsiste le réservoir, est alors déplacé au sud de l’actuelle entrée du Domaine comme en témoigne la présence de l’orangerie entourée de murs clos. L’État rachète le domaine en 1938. Le Festival International des Jardins est créé en 1992 à l'initiative de Jean-Paul Pigeat et avec le soutien de la Région Centre. Le festival vise alors à montrer le renouveau de la création dans le domaine des jardins et du paysage. Ce nouvel espace, dessiné par Jacques Wirtz, comporte 26 parcelles dévoilant un panorama de l’état de la création paysagère dans le monde. La propriété du domaine de Chaumont-sur-Loire est transférée à la Région Centre-Val de Loire le 1er février 2007. La région créée un Établissement Public de Coopération Culturelle qui rassemble depuis janvier 2008 le Festival International des Jardins, le château et le parc de Chaumont-sur-Loire. Le vallon des Brumes est créé en 2012. Le parc des Prés du Goualoup est une extension du domaine aménagée par le paysagiste Louis Benech en 2012 à l’occasion des 20 ans du festival. Ce parc accueille également des créations paysagères pérennes du monde entier.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : limite 20e siècle 21e siècle
Secondaire : 1ère moitié 21e siècle
Auteur(s) Auteur : De Broglie Marie-Charlotte-Constance,
Marie-Charlotte-Constance De Broglie , né(e) Say (1857 - 1943)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par travaux historiques
Auteur : Duchêne Henri, architecte paysagiste, attribution par travaux historiques
Auteur : Pigeat Jean-Paul,
Jean-Paul Pigeat (1946 - 2005)

Directeur du Conservatoire International des Parcs et Jardins et du Paysage.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par travaux historiques
Auteur : Wirtz Jacques,
Jacques Wirtz (1924 - 2018)

Paysagiste belge.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte paysagiste, signature
Auteur : Benech Louis, architecte paysagiste, signature
Auteur : De Broglie Henri-Amédée,
Henri-Amédée De Broglie (1849 - 1917)

Prince


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par travaux historiques

Situé sur un promontoire de la Loire, le domaine de Chaumont-sur-Loire couvre une superficie de 32 ha divisée en plusieurs espaces : le parc paysager du château avec le cimetière des chiens, le parc du festival des jardins et son vallon des brumes, les serres, le jardin expérimental et un nouvel espace le parc dit les Prés du Goualoup. L'allée d'accès au château se situe à l'extérieur du parc. Le parc du château accueille des essences du 19ème siècle, certaines très anciennes comme celles du mail à l’est du château. Il laisse deviner le tracé imaginé par Henri Duchêne dans les années 1880 : un relief doucement vallonné, des pelouses ceinturées par des allées curvilignes et diverses percées visuelles ménagées entre les masses boisées, vers le château, la forêt et la vallée de la Loire. La grande allée d’accès au château n’existe plus que partiellement. Le cimetière des chiens de la princesse de Broglie est créé à la fin du 19ème siècle. Henri Duchêne, pour masquer complètement ce cimetière autrefois clos, l’entoure d'un bosquet d'essences mixtes. L’espace réservé au festival des jardins est situé dans la partie ouest du domaine, au-delà du ravin formé par la route que franchit un pont de jardin décoré. Les parcelles forment le dessin d'un tulipier. Elles sont de superficie identique, sont attribuées par concours annuel et fermées par une haie composée de hêtres et de charmes. Aménagé au fond d’un ravin, le vallon des Brumes est composé d’une rocaille et de terrasses suspendues permettant d'observer une série de quatre bassins et une cascade. Le parc du Goualoup, situé au sud-ouest du site, est un espace découvert présentant plusieurs créations d’architectes-paysagistes internationaux. Des serres contenant des essences exotiques sont installées dans la cour de la ferme, entre le festival des jardins et le parc du château. A l’entrée du domaine, côté sud, se trouve le jardin expérimental. Ce jardin circulaire est inspiré du premier jardin botanique d’Europe créé à Padoue en 1545. De nouvelles serres ont complété les serres déjà existantes à proximité de la cour de la ferme.

Plans jardin irrégulier
Élévations extérieures jardin en pente
Jardins arbre isolé, groupe d'arbres, clairière ornementale, massif de fleurs, prairie ornementale, pelouse
Techniques sculpture

Le domaine régional de Chaumont-sur-Loire possède le label "Jardin remarquable" depuis 2004. Ce label est décerné par le ministère de la Culture.

Statut de la propriété propriété de la région
Protections classé MH, 1955
Précisions sur la protection

Le château est classé au titre des monuments historiques par liste de 1840. Les immeubles constituant la partie du domaine dite la Pommeraie sont classés au titre des monuments historiques par arrêté du 29 juillet 1937.

L’ensemble du domaine est classé au titre des monuments historiques par arrêté du 23 mars 1955.

Annexes

Références documentaires

Bibliographie
  • FERAULT, Marie-Agnès. Chaumont-sur-loire, un château, un bourg. Lyon : Lieux-dits, 2011. (Images du patrimoine, n°270).

  • WEILL, Joëlle, CAUBEL, C. Pré-Inventaire des parcs et jardins d’intérêt historique, botanique et paysager du centre. Ministère de la Culture, direction de l’architecture et du patrimoine et Ministère de l’écologie et du développement durable. Juillet 1988. [dossier].

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Association parcs et jardins région Centre-Val de Loire - Potillion Charlène
Charlène Potillion

Chargée d'études (Association parcs et jardins de la Région Centre-Val de Loire)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Quentin Michèle
Michèle Quentin

Déléguée de l'association Parcs et Jardins en Région Centre-Val de Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.