Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ciron : monument à Sivel et Croce-Spinelli

Dossier IM36002938 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations monument, obélisque décoratif
Titres Sivel et Croce-Spinelli
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Le Blanc
Adresse Commune : Ciron
Adresse : rue de l'Église-Saint-Georges

L'accident de l'aérostat "le Zénith", qui s'écrase à Ciron le 15 avril 1875, fait deux victimes asphyxiées par la trop haute altitude : Théodore Sivel et Joseph-Eustache Crocé-Spinelli. L'émotion, très forte à l'échelle nationale, se traduit localement par l'initiative du comte de Bondy d'ériger un monument commémoratif, qui emporte l'adhésion du conseil municipal de Ciron le 9 mai 1875. Le ministère de l'Instruction publique (pour 300 francs) et la Société française de navigation aérienne participent au financement du monument. Albert Tissandier, frère du chimiste et aéronaute Gaston qui échappe miraculeusement à la mort au cours de l'accident, est l'architecte qui dessine le projet dès 1875.

Au cours du 20e siècle, le monument perd sa couronne de pierre. Une souscription publique et une subvention de la Ville de Paris permettent la commande en 1880 au sculpteur Dumilâtre de la tombe des deux aéronautes au cimetière du Père-Lachaise.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1875
Auteur(s) Auteur : Tissandier Albert, architecte

Le monument est situé près du monument aux morts de la commune, sur un terre-plein. Un socle, prenant la forme d'un obèle supporte l'obélisque qui sert de support à une urne. Les formes de l'ensemble sont simples, avec pour seuls ornements trois stries. Le clou portant anciennement une couronne en métal est toujours présent, au-dessus du ballon gravé qui remplace sans doute la couronne disparue.

Catégories sculpture
Matériaux pierre
Mesures h : 468.0 centimètre
la : 220.0 centimètre
pr : 220.0 centimètre
Iconographies aérostat
urne
strie
Inscriptions & marques dédicace, sur l'oeuvre, gravé
Précision inscriptions

Dédicace (sur la face avant de l'obélisque) : [dans l'aérostat dessiné] "LE/ ZENITH" ; "A LA MEMOIRE DE/ TH. SIVEL ET CROCE-SPINELLI/ MORTS POUR LA SCIENCE/ DANS LES HAUTES REGIONS/ DE L'ATMOSPHERE/ A 8600 METRES D'ALTITUDE/ 15 AVRIL 1875".

Critères pour une protection au titre des Monuments historiques :

- Intérêt d'un monument modeste en milieu rural qui a conservé sa forme d'origine (emmarchement, grille d'entourage).

- Traduction locale d'une émotion nationale de 1875.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit MH, 2017/04/04
Précisions sur la protection

Inscription MH par arrêté du 04/04/2017, publication au Journal Officiel le 03/05/2018 : Le monument aux aéronautes Théodore Sivel et Joseph-Eustache Crocé-Spinelli, avec sa grille d'entourage, tel que présenté sur le plan joint à l'arrêté, rue de l'Église Saint-Georges (cad. AV 115).

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales. F21/4401 (Attributions d’œuvres d'art). Monument élevé aux victimes de la catastrophe du "Zénith" (tombeau de Sivel et Crocé-Spinelli).

Bibliographie
  • VIGNES, Henri. Ciron, histoire d'un village du Bas-Berry. Chez l'auteur, 1992.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Chambrion Matthieu - Jouanneaux Françoise