Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cluis (Indre) : église Saint-Étienne et Saint-Paxent, 2 verrières de Jean Mauret

Dossier IM36002710 réalisé en 2009

Fiche

Dénominations verrière
Aire d'étude et canton Département de l'Indre - Neuvy-Saint-Sépulchre
Adresse Commune : Cluis
Adresse : rue de l'Église
Emplacement dans l'édifice Chapelles nord.

L'église paroissiale Saint-Étienne-et-Saint-Paxent : L'église Saint-Étienne-et-Saint-Paxent a été édifiée avant la fin du 12e siècle, comme en témoigne le décor sculpté du transept (bras et croisée). La nef à quatre travées, rythmées par des arcs aveugles, date quant à elle du 13e siècle. Elle est flanquée de chapelles latérales élevées au 15e siècle. Le clocher, initialement élevé à la croisée du transept, a été déplacé au-dessus du portail occidental au cours du 17e siècle. Les vitraux : Les verrières des baies 9 et 11 (chapelles nord) sont réalisées respectivement en 1972 et 1975 par Jean Mauret.

En novembre 1971, une délibération du conseil municipal de Cluis demande l’autorisation de mettre en place un vitrail dans la chapelle abritant la statue de la Trinité. Jean Mauret rédige un devis et propose deux maquettes pour la création d'un vitrail dans cette chapelle en janvier 1972. Le mois suivant, l'architecte des Bâtiments de France, Jacques Lamy, exprime sa préférence pour la maquette n° 2 qui selon lui assombrira moins l'intérieur de la chapelle. Cependant, l'inspecteur principal des Monuments historiques, M. Feray, donne un avis défavorable au projet de Jean Mauret et demande à rencontrer ce dernier sur place pour en discuter. Jean Mauret propose alors une nouvelle maquette qui est acceptée par M. Feray en juin 1972. Le vitrail est exécuté durant les mois suivants.

Trois ans plus tard, Jean Mauret est sollicité pour la réalisation du vitrail de la baie 11, situé dans une autre chapelle nord de l'église. Le Conseil municipal émet un avis favorable au sujet de la maquette proposée par l'artiste en juillet 1975. Cette même maquette est acceptée par M. Dupont, inspecteur général des Monuments historiques, et par la Commission d'Art Sacré de l'Indre en août suivant. Le vitrail est réalisé durant l'automne, et facturé en décembre 1975.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1972, daté par source, porte la date
1975, daté par source, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Saint-Hilaire-en-Lignières
Auteur(s) Auteur : Mauret Jean
Jean Mauret (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Les deux verrières réalisées par Jean Mauret à Cluis présentent des compositions abstraites. La première (baie 9), à dominante bleue, est constituée de 12 éléments ovales (mandorles) ponctués de petits ronds rouges. Cette partie centrale est cernée d'un filet transparent et d'une bordure bleue et rouge.

La seconde baie (n° 11) présente des tonalités jaunes, blanches et bleues. Elle se compose de bandes horizontales de rectangles irréguliers placés verticalement. La bordure est traitée de manière identique. Beaucoup de verres sont travaillés à la grisaille et/ou au jaune d’argent. Le tympan ajouré, à dominante bleue (verres gravés), s’organise autour d’une croix jaune. On observe que la maquette présente une dominante plutôt orange que jaune.

Catégories vitrail
Structures baie libre lancette, 2 jour de réseau
Matériaux verre translucide
plomb
Précision dimensions

h=243 la=124 (baie 11). Dimensions approximatives. Dimensions non prises pour la baie 9.

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
date, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscriptions concernant l'auteur et les dates de réalisation : "J. Mauret 1972" (baie 9) ; "J. Mauret 1975" (baie 11).

États conservations bon état

Eglise Saint-Etienne et Saint-Paxent inscrite au titre des Monuments historiques depuis le 13 juillet 1927.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections protection MH

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

  • Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier église Saint-Étienne et Saint-Paxent.

(c) Rencontre avec le Patrimoine Religieux ; (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Geneste Olivier - Mauret-Cribellier Valérie