Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cormier : maison de maître

Dossier IA28000521 réalisé en 2016

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées pavillon d'entrée, écurie, logement, remise
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Brou
Adresse Commune : Frazé
Lieu-dit : le Cormier
Cadastre : 2016 E 91

La maison de maître et les dépendances attenantes (pavillon d'entrée, remise, écurie, logement probable d'un palefrenier) ont été construites à partir de 1870 pour Nicolas Garnier, propriétaire du manoir du Cormier. Les aménagements paysagers au nord de la propriété, jusqu'au ruisseau de la Foussarde, sont également imputables à Nicolas Garnier et datent de la même période.

Dates 1870, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Garnier Nicolas, commanditaire, attribution par source

La maison de maître se situe directement au nord du manoir. On y accédait depuis le logis-porte en traversant la cour du manoir et en empruntant l'ouverture créée au centre de l'ancien manoir.

L'édifice s'élève sur trois niveaux : rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. La façade principale, orientée au sud, est rythmée par quatre travées d'ouvertures, tout comme la façade nord. Deux travées rythment les façades latérales. L'angle sud-est est flanqué d'un pigeonnier de plan carré, dont le toit en pavillon surmonte d'un demi-niveau le toit à pans brisés et à croupes de la maison. L'étage de comble est éclairé par quatre lucarnes au nord, deux au sud ainsi que deux œils-de-bœuf au sud. Les murs sont en moellons de silex couverts d'un enduit plein, à l'exception du soubassement et du pigeonnier qui sont en brique. Cette même brique est employées pour les encadrements d'ouverture, les chaînages d'angle, les bandeaux séparant les niveaux, la corniche et les souches de cheminée.

Le pavillon d'entrée - servant probablement de logement au gardien -, la remise, l'écurie et le logement (probablement du palefrenier) sont construits en brique. Des décors utilisant des briques vernissées bleues claires alternées aux briques jaunes ornent les façades du pavillon d'entrée et du probable logement de palefrenier. Ce dernier possède une armature ainsi que des linteaux métalliques.

Les toits à longs pans et à croupes sont couverts en ardoise, à l'exception de la remise couverte en tuile plate.

Au nord de la propriété, se situe un parc arboré dans le style du jardin du Pré Catelan (à Illiers-Combrais). Des gloriettes, bassins et jets d'eau étaient alimentés par un bélier hydraulique.

Murs silex moellon enduit
brique
Toit ardoise, tuile plate
Plans jardin mixte
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
toit à longs pans brisés croupe brisée
bulbe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée
Protections

Références documentaires

Périodiques
  • DE MOURGUES, Michelle. Manoir du Cormier à Frazé. Cahiers Percherons n°179, 3e trimestre 2009.

    p. 25-29
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent