Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Côte : ferme

Dossier IA37004808 inclus dans Côte : château dit château de La Côte réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées logis, grange, écurie, étable
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Reugny
Lieu-dit : La Côte
Cadastre : 1819 H2 639 ; 2009 YE 483

Il s'agit d'une métairie du château de La Côte, composée d'après l'arpentage de 1597 "d'une maison, grange et étables". En 1758, elle est composée "d'un corps de bâtiment dans lequel est une chambre à cheminée à manteau de bois avec four ; joignant au nord la fuie, une chambre dans laquelle est la naissance d'un escalier, sur les chambres grenier carrelé, au nord des dites chambres est un cellier comble dessus ; grange avec portail au levant des dites chambres ; écurie au levant de la grange comble dessus et deux autres écuries pour les vaches séparées par un torchis ; toits à porcs à côté de l'écurie ; cour renfermée de murs avec une grande porte". Le logis et la grange semblent dater du 16e siècle. L'étable, probablement contemporaine, a cependant fait l'objet de modifications aux 19e et 20e siècles (lucarne, baie). A l'ouest de l'entrée, l'écurie semble avoir été construite dans la seconde moitié du 18e siècle : non mentionnée en 1758, elle est présente sur le cadastre napoléonien de 1819. Le bâtiment situé à l'est de l'entrée sur le cadastre napoléonien de 1819, est utilisé comme hangar en 1910 et remise à foin en 1926. Plusieurs bâtiments situés à l'ouest de la cour (boulangerie, poulaillers, toits à porcs) et le portail d'entrée, présents au début du 20e siècle (1910, 1926), ont été détruits dans la seconde moitié du 20e siècle. La cheminée, l'évier et le potager, encore présents dans le logis en 1910, ont été supprimés lors d'aménagements intérieurs dans la seconde moitié du 20e siècle. Au début des années 1970, un incendie a détruit partiellement la grange.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Ensemble de bâtiments organisés autour d'une cour fermée : logis, grange et étable au nord, écurie au sud-ouest et hangar au sud-est, puits chapelle à l'ouest. Le logis, construit en moellon enduit et pierre de taille (encadrement des baies, chaînes d'angles) couvert d'un toit à longs pans en tuile plate et ardoise à pignons découverts, est en rez-de-chaussée. L'accès au grenier carrelé se fait grâce à un escalier droit en bois, placé dans une petite pièce à l'ouest accessible depuis la cour. Le logis a fait l'objet d'un agrandissement vers le nord, ayant entrainé l'ajout d'un versant supplémentaire s'appuyant sur le versant nord de la charpente d'origine et sur le pigeonnier circulaire. La grange en moellon enduit et pierre de taille (chaînes d'angles) couverte d'un toit à longs pans, en tuile plate et mécanique, à pignons débordants avec rampants assisés et crossettes. Elle a fait l'objet de modifications suite à un incendie : suppression des poteaux, remplacement de la charpente sur poteaux par une charpente métallique, mur en parpaing. L'étable est construite en moellon enduit et pierre de taille et brique (chaînes d'angles, encadrement des baies) couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique. L'accès au grenier se fait grâce à une lucarne interrompant l'avant-toit. L'écurie est construite en moellon enduit et pierre de taille (chaînes d'angles, encadrement des baies) couvert d'un toit à longs pans en tuile plate. L'accès au grenier se fait grâce à une lucarne interrompant l'avant-toit. Une chaîne d'angle est partiellement chanfreinée afin de faciliter la manoeuvre du matériel agricole dans la cour. Le bâtiment situé à l'est de l'entrée a été remplacé par un hangar recouvert de tôle, s'appuyant sur le mur d'enceinte.

Murs enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile plate, tuile mécanique, ardoise
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 12 J 25. Fonds de La Côte Valmer. Éventillement et estimation des terres. 1666-1765.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 12 J 33. Fonds de La Côte Valmer. Baux à ferme. 1791-1926.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 12 J 72. Fonds de La Côte Valmer. Terres de La Côte.

Documents figurés
  • Carte postale. (Collection privée).

  • Plan cadastral dit cadastre napoléonien, 1819. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P2 194).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud