Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1995 à 2002

Dossier IM00000113 réalisé en 2015

A partir de la seconde moitié des années 1990, Jean Mauret crée des vitraux aux dispositions moins austères et moins rigoureuses que durant la décennie précédente. Il conserve encore une composition aux dessins concentriques, mais de manière moins systématique. Il réintègre la couleur, anime ses œuvres d’un motif de petites feuilles, et ajoute des éléments horizontaux aux verticales emblématiques de la période antérieure.

Ces changements se mettent en place progressivement. Dans un premier temps, l’artiste intègre des carrés ou des bordures de couleurs dans ses compositions encore assez rigoureuses (Avord dans le Cher en 1995 et Beaulieu-sur-Dordogne en Corrèze en 1995). Il évite les grandes surfaces de couleur en séparant les tonalités par des verres blancs ou opalescents. Il lui arrive cependant, pour des vitraux de petites dimensions, de traiter la partie centrale avec un aplat jaune ou bleu, cependant ce dernier est toujours animé, soit par des points gravés à la meule, soit par des effets irréguliers obtenus par une gravure à l’acide (essais de 1995 et 1996 et petites baies nord de Saint-Benoît-du-Sault dans l’Indre en 1995-1998).

Panneau d'essai réalisé en 1995 (?) et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 16,5 x 62,5 cm, jaune d'argent et gravure (points), bordure blanc opalescent.Panneau d'essai réalisé en 1995 (?) et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 16,5 x 62,5 cm, jaune d'argent et gravure (points), bordure blanc opalescent. Panneau d'essai réalisé en 1996. 26 x 113 cm. Jaune d'argent, points gravés à l'acide, bordure en verre blanc opalescent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Panneau d'essai réalisé en 1996. 26 x 113 cm. Jaune d'argent, points gravés à l'acide, bordure en verre blanc opalescent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.

Alors que la couleur est réintégrée, la composition elle-même s’assouplit peu à peu. Elle s’enrichit notamment, en son centre, d’éléments horizontaux qui procurent un apaisement et tempèrent l’élan vertical des œuvres précédentes. Cette nouveauté apparait en 1995 sur la grande baie ouest de Saint-Benoît-du-Sault (Indre) où l’on observe un fond de lignes horizontales que l'on retrouvera dans plusieurs créations ultérieures (Villesalem à Journet dans la Vienne en 1997, Sainte-Feyre dans la Creuse en 1999, Gardefort dans le Cher en 2004, Faye-la-Vineuse en Indre-et-Loire en 2007, essai de 2001).

Panneau d'essai réalisé en 2001. 21 x 141 cm. Verres opalescents blanc et gris, jaune d'argent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Panneau d'essai réalisé en 2001. 21 x 141 cm. Verres opalescents blanc et gris, jaune d'argent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Vitrail d'essai composé de trois panneaux et réalisé en 1997 pour l'église de Villesalem à Journet (Vienne). 84,5 x 248 cm. Verres blancs opalescents et lie de vin, gravure, jaune d'argent. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Vitrail d'essai composé de trois panneaux et réalisé en 1997 pour l'église de Villesalem à Journet (Vienne). 84,5 x 248 cm. Verres blancs opalescents et lie de vin, gravure, jaune d'argent. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.

Dans certaines de ses compositions, Jean Mauret donne de la force aux éléments verticaux jusque-là interrompus par la bordure. La verticalité s’échappe du cadre, donnant l’impression qu’elle jaillit hors de la baie, qu’elle se poursuit dans le mur. Ces dispositions sont visibles sur un panneau d’essai du début des années 1990 et à Messac (Charente-Maritime) en 2000.

En 1995, la grande baie ouest de Saint-Benoît-du-Sault (Indre), œuvre déjà citée plus haut et marquant un nouveau départ, présente pour la première fois un motif de feuilles animant la composition du vitrail. Ce motif se retrouve en 1997 en bordure des vitraux de l’abbaye de Villesalem à Journet (Vienne), sur le vitrail d’Aubigny-sur-Nère (Cher) en 1997, sur ceux de Maisonnais (Cher) en 1999 et sur plusieurs panneaux d’essais. Ce nouvel élément adoucit les compositions et apporte de l'animation aux œuvres. Dans le cas de Villesalem, la feuille évoque les entrelacs végétaux des vitreries cisterciennes traditionnelles.

Cartons réalisés en 1999. 5 colonnes de 80 à 95 cm de haut. Fusain et gouache sur papier. Ech. 1. Cartons conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Cartons réalisés en 1999. 5 colonnes de 80 à 95 cm de haut. Fusain et gouache sur papier. Ech. 1. Cartons conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Vitrail réalisé en 1999 : motifs de feuilles sur fond bleu. 93 x 11 cm. Verres bleus plaqués, verres opalescents, gravure, jaune d'argent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Vitrail réalisé en 1999 : motifs de feuilles sur fond bleu. 93 x 11 cm. Verres bleus plaqués, verres opalescents, gravure, jaune d'argent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Panneau d'essai réalisé en 2000 pour l'église Sainte-Madeleine à Bors, commune de Bors-de-Baignes (Charente). 25 x 81,5 cm. Carrés multicolores. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Panneau d'essai réalisé en 2000 pour l'église Sainte-Madeleine à Bors, commune de Bors-de-Baignes (Charente). 25 x 81,5 cm. Carrés multicolores. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.

Jusqu’au début des années 2000, Jean Mauret demeure très attaché au plein cintre des baies. Il redessine parfois une forme plein cintre à l’intérieur d’une fenêtre lobée, en anse de panier ou rectangulaire. Des exemples de ces dispositions sont visibles à Primelles (Cher) en 2001 et à Maisonnais (Cher) en 2000.

Cependant, la composition concentrique est parfois traitée de manière tellement libre qu’elle tend à s’effacer au profit de la couleur et d’une grande dynamique. C’est le cas de certaines baies de Primelles (Cher) de 2000 et du vitrail de la façade ouest de Berry-Bouy (Cher) réalisé en 2001.

Les vitraux de Primelles et de Berry-Bouy illustrent également un travail sur le carré, forme récurrente chez Jean Mauret et particulièrement présente dans ses œuvres entre 1997 et 2001. Ces recherches se traduisent par des compositions constituées d’un assemblage de grands carrés plus ou moins irréguliers et sont visibles sur des essais de 1997, des projets pour Sainte-Feyre (Creuse) en 1999, pour Bors (ancien Bors-de-Baignes, Charente) en 2000 et pour Échebrune (Charente-Maritime) en 2001, les réalisation de Crandelles (Cantal) en 2000, et des essais de 2001.

Panneau d'essai réalisé en 1997 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 91 x 146 cm. Blanc opalescent gravé (points), bordure en verre bleu plaqué, jaune d'argent.Panneau d'essai réalisé en 1997 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 91 x 146 cm. Blanc opalescent gravé (points), bordure en verre bleu plaqué, jaune d'argent. Panneau d'essai réalisé en 1999 pour l'église Saint-Symphorien de Sainte-Feyre (Creuse). 19,5 x 214 cm. Bordure au jaune d'argent, verres opalescents, bordeaux, rouilles. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Panneau d'essai réalisé en 1999 pour l'église Saint-Symphorien de Sainte-Feyre (Creuse). 19,5 x 214 cm. Bordure au jaune d'argent, verres opalescents, bordeaux, rouilles. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Panneau d'essai réalisé en 2001 pour l'église Saint-Pierre d'Echebrune (Charente-Maritime). 36 x 121 cm. Verres industriels, opalescents, noir, rouille, jaune d'argent, gravure. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Panneau d'essai réalisé en 2001 pour l'église Saint-Pierre d'Echebrune (Charente-Maritime). 36 x 121 cm. Verres industriels, opalescents, noir, rouille, jaune d'argent, gravure. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Panneau d'essai réalisé en 2001 pour l'église Saint-Pierre d'Echebrune (Charente-Maritime). 63 x 32 cm. Verres blancs opalescents, jaune, bleu, noir, orange. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Panneau d'essai réalisé en 2001 pour l'église Saint-Pierre d'Echebrune (Charente-Maritime). 63 x 32 cm. Verres blancs opalescents, jaune, bleu, noir, orange. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.

Concernant les techniques et les matériaux, Jean Mauret continue d’utiliser des verres opalescents auxquels il adjoint du jaune d’argent et de plus en plus de verres colorés. Dans les années 2000, il réintroduit des usages qu’il avait abandonnés au début des années 1980 : les verres industriels et l’emploi de plombs de différentes largeurs.

Enfin, on constate une réapparition très ponctuelle de l’emploi de la grisaille (essais vers 2000) ainsi qu’un retour des séries d’œuvres en 2001 avec une collection de 14 panneaux de même format (15 x 72 cm) réalisés pour Primelles (Cher) et constitués de grands carrés colorés.

Panneau d'essai réalisé à la fin des années 1990 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 20,5 x 40,5 cm, jaune d'argent, gravure, grisaille (petits traits grattés).Panneau d'essai réalisé à la fin des années 1990 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 20,5 x 40,5 cm, jaune d'argent, gravure, grisaille (petits traits grattés). Deux panneaux d'essais, fin des années 1990. 16 x 89 cm et 16 x 85,5 cm. Verres opalescents, bleus et verts, jaune d'argent, petits traits à la grisaille. Vitraux conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.Deux panneaux d'essais, fin des années 1990. 16 x 89 cm et 16 x 85,5 cm. Verres opalescents, bleus et verts, jaune d'argent, petits traits à la grisaille. Vitraux conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 5 panneaux d'essai (appartenant à une série de 14) réalisés en 2001 pour les petites baies ouest de l'église de Primelles (Cher) et conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 15 x 71 cm ou 15 x 72 cm. Verres industriels, blanc opalescent, noir, rouge, jaune, gravure. 5 panneaux d'essai (appartenant à une série de 14) réalisés en 2001 pour les petites baies ouest de l'église de Primelles (Cher) et conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 15 x 71 cm ou 15 x 72 cm. Verres industriels, blanc opalescent, noir, rouge, jaune, gravure. 4 panneaux d'essai (appartenant à une série de 14) réalisés en 2001 pour les petites baies ouest de l'église de Primelles (Cher) et conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 15 x 72 cm (chacun). Verres industriels, blanc opalescent, noir, rouge, jaune, brun, gravure, trou.4 panneaux d'essai (appartenant à une série de 14) réalisés en 2001 pour les petites baies ouest de l'église de Primelles (Cher) et conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 15 x 72 cm (chacun). Verres industriels, blanc opalescent, noir, rouge, jaune, brun, gravure, trou.

Dénominations verrière
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Cher
Adresse Commune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Période(s) Principale : limite 20e siècle 21e siècle , daté par source
Stade de création pièce originale de vitrail
Lieu d'exécution Commune : Saint-Hilaire-en-Lignières
Édifice ou site : Atelier de Jean Mauret
Auteur(s) Auteur : Mauret Jean,
Jean Mauret (1944 - )

Artiste verrier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier
Catégories vitrail
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Travaux de commandes pour la période 1995 et 2003

    Travaux de commandes pour la période 1995 et 2003 :

    1995 : Avord (Cher), église Saint-Hugues

    1995 : Beaulieu-sur-Dordogne (Corrèze), église abbatiale Saint-Pierre

    1995 : Saint-Benoît-du-Sault (Indre), église Saint-Benoît

    1995 : Saint-Symphorien (Cher), église Saint-Symphorien

    1996 : Touchay (Cher), église Saint-Martin

    1996 : Nevers (Nièvre), cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte, réalisation de vitraux à partir des projets de Gottfried Honegger

    1997 : Aubigny-sur-Nère (Cher), église Saint-Martin

    1997 : Journet (Vienne), église prieurale de Villesalem (+ 4 panneaux d’essais)

    1997 : Lencloître (Vienne), église Notre-Dame

    1997 : Villexavier (Charente-Maritime), église Saint-Christophe (+ 3 panneaux d’essais)

    1998 : Béard (Nièvre), église Saint-Laurent

    1998 : Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre), basilique Saint-Étienne (+ 1 panneau d’essai)

    1998 : Nuaillé-sur-Boutonne (Charente-Maritime), église Notre-Dame

    1998 : Secondigné-sur-Belle (Deux-Sèvres), église Saint-Pierre-es-Liens (+ 1 panneau d’essai)

    1998 : Perpignan (Pyrénées-Orientales), chapelle Saint-Jean l’Évangéliste dite de la Funéraria, réalisation de vitraux à partir des projets de Shirley Jaffe

    1999 : Savigny-Poil-Fol (Nièvre), église Saint-Georges

    1999 : Cheissoux (Haute-Vienne), église de la Nativité de la Vierge

    1999 : Sainte-Feyre (Creuse), église Saint-Symphorien (+ 1 panneau d’essai)

    1999 : Palluau-sur-Indre (Indre), église prieurale Saint-Laurent

    2000 : Blois (Loir-et-Cher), cathédrale Saint-Louis, réalisation de vitraux à partir des projets de Jan Dibbet’s

    2000 : Crandelles (Cantal), église Saint-Barthélemy

    2000 : Lury-sur-Arnon (Cher), église Saint-Paul

    2000 : Maisonnais (Cher), église Saint-Pierre et Saint-Paul (+ 2 panneaux d’essais)

    2000 : Messac (Charente-Maritime), église Saint-Félix

    2000 : Saint-Outrille (Cher), collégiale Saint-Austrégésile

    2000 : Vierzon (Cher), Musée municipal des Fours banaux

    2001 : Berry-Bouy (Cher), église Saint-Aignan

    2001 : Châtillon-sur-Indre (Indre), église Notre-Dame

    2001 : Grandjean (Charente-Maritime), église Saint-Barthélemy (+ 1 panneau d’essai)

    2002 : Bouzais (Cher), église Saint-Roch

    2002 : Moulins-sur-Yèvre (Cher), église Saint-Austrégésile

    2002 : Sainte-Lunaise (Cher), église Sainte-Lunaise

    Panneaux d’essais pour des chantiers non réalisés :

    1995 : Matha (Charente-Maritime), église Saint-Hérie

    1997 : Vorly (Cher), église Saint-Saturnin (2 panneaux)

    1998 : Chinon (Indre-et-Loire), collégiale Saint-Mexme (3 panneaux)

    2000 : Bors (anciennement Bors-de-Baignes) (Charente), église Sainte-Madeleine

    2001 : Échebrune (Charente-Maritime), église Saint-Pierre (3 panneaux)

    2002 : Sainte-Croix (Dordogne), anciennement Sainte-Croix-de-Beaumont, église Sainte-Croix

Références documentaires

Documents d'archives
  • Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie