Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Deuxième belvédère

Dossier IA37005724 inclus dans Enceinte castrale réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiées belvédère
Dénominations promenade
Aire d'étude et canton Amboise - Amboise
Adresse Commune : Amboise
Adresse : Château d'Amboise
Période(s) Principale : limite 15e siècle 16e siècle

Le deuxième belvédère existe encore, il prend place au sein du décrochement qui se trouvait à l'air libre. Il présente un plan pseudo-carré de 7 m de côté (épaisseur des parapets comprise), dont trois des angles ont été abattus. L'amorce des angles abattus est de surcroît marquée par de légers décrochements. L'élévation complète de l'ouvrage depuis le niveau de la ville se décrit comme suit : un massif de maçonnerie appareillée s'élève sur une vingtaine de mètres de haut, contrebuté de deux contreforts carrés. À 15 m au-dessus du niveau du sol de la ville, ces contreforts sont bagués d'un simple cordon mouluré ; puis 5 m au-dessus, les contreforts passent du plan carré au plan circulaire, prenant l'apparence de colonnes. Celles-ci reposent sur une base dorique et sont surmontées de chapiteaux, aux proportions écrasées, sculptés de pampres. Sur les côtés du belvédère, une frise d'arcatures aveugles, sous lesquelles prennent place des trilobes, souligne le parapet. Entre les deux colonnes, ce sont des consoles sculptées de personnages qui encadrent deux consoles de mâchicoulis. L'ensemble de ces consoles est souligné d'un cordon mouluré dont le profil dessine un talon. Les quatre ressauts constituant les consoles de mâchicoulis se composent d'une alternance de tores en amande et de liserés. Enfin, le parement laissé nu sur le parapet et ses décrochements fait ressortir encore davantage ce décor.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Gaugain Lucie