Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

École maternelle Suzanne-Kleiber

Dossier IA37004662 inclus dans Secteur urbain concerté du Sanitas réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Ecole maternelle Suzanne-Kleiber
Dénominations école maternelle
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction - Tours-Sud
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Quartier du Sanitas
Adresse : 8 rue du Hallebardier
Cadastre : 2010 CR 80

La construction de l'école maternelle Suzanne-Kleiber fut rendue nécessaire par la réalisation de la deuxième tranche du quartier du Sanitas. Cette dernière impliquait en effet l'arrivée de centaines d'enfants ne pouvant être accueillis dans le groupe déjà existant, composé de l'école maternelle Marie-Curie et de l'école primaire Pascal-Diderot. La première, en particulier, réalisée dans le cadre de la première tranche, avait dû refuser 200 inscriptions à la rentrée 1961. Connu comme "groupe SNCF II", un ensemble maternelle et primaire fut donc inscrit au plan-masse en janvier 1959, sur les terrains immédiatement au sud des bâtiments 7 à 10 et confiée aux architectes Maurice Poussard et aux frères Pierre et Jacques Boille. La libération des terrains posant problème, la ville décida de ne construire que l'école primaire à cet emplacement initial et de transférer l'école maternelle au sud de la nouvelle opération de la Rotonde (à l'est du quartier du Sanitas).

L'emprise du nouveau terrain, trop exiguë, n'autorisait toutefois que la construction d'un ensemble de cinq classes, achevé en 1963 et correspondant aujourd'hui à l'école Pauline-Kergomard. Cinq autres classes étant financées, la ville décida la réalisation d'une seconde école maternelle, baptisée Suzanne-Kleiber, sur le terrain de la crèche de la rue du Hallebardier, dont le programme avait été revu à la baisse. Après plusieurs avant-projets, la ville retint, par souci de maîtrise des coûts et des délais, l'utilisation de procédés standardisés de préfabrication. Le modèle proposé par l'entreprise CEEM fut retenu au début de l'année 1964, l'école ouvrant pour la rentrée scolaire de la même année. L'ensemble n'a pas connu depuis d'évolution notable.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1964, daté par source
Auteur(s) Auteur : Boille Jacques, architecte, attribution par source
Auteur : Boille Pierre, architecte, attribution par source
Auteur : Poussard Maurice, architecte, attribution par source

L'école maternelle Suzanne-Kleiber, localisée sur une parcelle située entre le pôle petite enfance du Hallebardier et la cité universitaire, suit un plan au sol en forme de V. Le principal corps de bâtiment, abritant les salles de classe, suit l'axe de la rue du Hallebardier. Un recul d'une dizaine de mètres, constitué d'un alignement arboré, assure une séparation physique entre l'école et l'espace public dédié à la circulation. Le deuxième corps de bâtiment, plus petit, forme un retour suivant l'alignement de l'allée de desserte de la cité universitaire. Il abrite le hall d'entrée de l'école, les vestiaires et les bureaux des professeurs. La structure du bâtiment est formée de panneaux préfabriqués reposant sur un plancher en béton. En façade nord, ces panneaux comprennent des parois vitrées sur lesquelles sont superposés des cadres ajourés en ciment, créant l'illusion de blocs de verre carrés. L'emploi, en sus de ces cadres, de panneaux opaques quadrangulaires disposés en quinconce, confère un rythme binaire à la façade ouverte sur l'espace public. La façade ouvrant sur la cour, orientée au sud, est largement ouverte par des menuiseries en aluminium préfabriquées.

Murs béton
ciment
verre
Toit béton en couverture
Étages rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Massire Hugo